Étude sur la santé des sols agricoles : Début d’un grand projet panquébécois de 5 ans

8 SEPTEMBRE 2017

rosalie

Les sols représentent l’actif le plus précieux des producteurs agricoles et leur qualité a un effet direct sur la valeur économique des entreprises de même que sur la qualité des aliments consommés par les citoyens. C’est pourquoi le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a mandaté l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) afin de réaliser une étude sur l’état de santé des sols agricoles québécois. Il s’agit du plus important inventaire du genre à voir le jour au Québec depuis 1990. Ce projet, d’une durée de 5 ans, sera piloté par une équipe de l’IRDA spécialisée en pédologie et a été rendu possible grâce à un investissement de 2,4 M$ du MAPAQ.

« Afin de bien orienter les recherches qui permettront de préserver l’actif que sont les sols agricoles du Québec, il est essentiel de mettre à jour l’état de la situation depuis le dernier exercice de 1990. L’expertise unique de l’IRDA en protection des ressources permettra d’élaborer un plan d’action qui contribuera à assurer les rendements des terres tout en conservant leurs multiples fonctions essentielles à la santé des écosystèmes », a affirmé Georges Archambault, président et chef de la direction de l’IRDA.

« La santé des sols est un élément incontournable pour assurer la productivité et la pérennité des exploitations agricoles. Grâce à ce projet, le Ministère sera en mesure de mieux connaître l’état actuel de cette ressource vitale. Ainsi, il pourra élaborer une stratégie pour préserver la santé des sols au Québec et aider les entreprises agricoles à relever les défis de demain », a soutenu monsieur Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Participation de 400 producteurs agricoles
À partir d’un échantillonnage représentatif des principales régions pédologiques et des principaux matériaux parentaux du Québec, les 71 séries de sols les plus communément cultivées seront étudiées sur 426 sites différents appartenant à près de 400 producteurs agricoles. Les propriétés pédologiques, biologiques et physicochimiques seront notamment comparées à celles de sols non perturbés ou dégradés.

De concert avec les directions régionales du MAPAQ, l’IRDA entreprend au début septembre sa campagne de recrutement de producteurs partenaires de l’étude. Les producteurs désireux d’obtenir plus d’information sur le sujet sont invités à communiquer avec monsieur Marc-Olivier Gasser, chercheur à l’IRDA, au 418 643-2380, poste 650, ou à marc-o.gasser@irda.qc.ca.