Projets de recherche

Chaque année, l'Équipe R-D de l'IRDA mène plus de cent projets de recherche en agriculture durable. Qui plus est, l'IRDA travaille en collaboration avec les principaux intervenants agricoles québécois afin de trouver des solutions concrètes.

Résultats pour Grandes cultures
2016-2019 • Grandes cultures

Impact de la gestion des effluents d’élevage et du travail du sol sur la qualité et la salubrité des eaux de drainage en cultures annuelles de canola et de blé

Du canola et du blé (rotation blé-maïs-canola) ont été semés en 2016 et 2017 sur 12 parcelles expérimentales comportant le travail du sol en parcelles principales (travail réduit et chisel) et le mode de fertilisation (engrais minéraux, 25 m3/ha de lisier et 50 m3/ha de lisier) en sous-parcelles.

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Marc-Olivier Gasser
2014-2017 • Grandes cultures

Propagation végétative et capacité régénérative du chardon et du laiteron sous régie biologique

Le but du projet était d’étudier la propagation végétative et la capacité de régénération du chardon et du laiteron afin d’établir des stratégies efficaces de désherbage.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc

Révision des grilles de référence en fertilisation du MAPAQ

En tant que mandataire du plan de révision des grilles de référence en fertilisation, l’IRDA effectue la planification, la coordination et le suivi des activités requises pour la révision des grilles de référence en fertilisation du MAPAQ.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry

Une caravane de l’irrigation : caractériser, diagnostiquer, optimiser et sensibiliser

Ce projet proposait de mettre sur pied une Caravane de l’irrigation qui interviendra dans huit régions agricoles du Québec.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2016-2018 • Grandes cultures

Identifier des indicateurs biologiques de la santé des sols par l'analyse métagénomique de sols cultivés en grandes cultures sous diverses régies

Le projet propose d’identifier et d’intégrer des indicateurs biologiques aux outils d’aide à la décision pour conserver la santé et la productivité des sols et les cultiver selon des systèmes de production durables.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue

Étude sur l’état de santé des sols agricoles du Québec

Le projet consiste à évaluer l’état des sols à partir d’un échantillonnage représentatif des principales régions pédologiques et matériaux parentaux du Québec.

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Claude Bernard
2016-2018 • Grandes cultures

Impact de l'adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures sur la rentabilité des entreprises de grandes cultures

Ce projet vise à évaluer l’impact de la gestion intégrée des ennemis des cultures (GIEC) sur la rentabilité des entreprises en grandes cultures.

En savoir plus sur le projet

2016-2018 • Grandes cultures

Comparaison de la culture annuelle à la culture en fin de saison d'engrais vert de légumineuses pour augmenter la résilience du sol et fournir un apport suffisant d'azote

Le projet compare les effets de l’implantation d’engrais verts de pleine saison, en association ou à la dérobée sur les prélèvements en azote des cultures principales (maïs et blé) sous régie biologique.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud
Marc-Olivier Gasser
Maryse Leblanc
2016-2018 • Grandes cultures

Évaluation de la rentabilité des cultures de couverture à l'échelle de l'entreprise agricole

Dans ce projet, les bénéfices privés, à l’échelle de la ferme, des cultures de couverture ont été évalués, et ce, pour plusieurs de ces cultures et selon plusieurs modes d’implantation.

En savoir plus sur le projet

2015-2017 • Grandes cultures

Estimation de la valeur économique de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides en grandes cultures

Ce projet visait à estimer l’impact économique du développement de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides.

En savoir plus sur le projet

2015-2018 • Grandes cultures

Développement d'une régie de fertilisation azotée basée sur les engrais verts complémentés d'un démarreur d'engrais de ferme pour la production de grains biologiques

Dans une rotation blé/maïs-grain/soya, l'utilisation d’engrais verts permettra d’obtenir des rendements en grains biologiques rentables tout en limitant les apports de phosphore.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
2014-2017 • Grandes cultures

Développement et adaptation de technique de cultures de couverture à la région de l'Estrie (volet économique)

Dans ce projet réalisé par le Club agroenvironnemental de l’Estrie, l’IRDA est responsable de l’analyse économique

En savoir plus sur le projet

2015-2016 • Grandes cultures

Effets des extrêmes climatiques sur la fertilisation organique en production biologique de grains

Revue de littérature, enquête afin de documenter les effets des extrêmes climatiques sur les rendements et élaboration de scénarios de cultures ou de pratiques agricoles.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
2015-2017 • Grandes cultures

Effets des engrais verts sur la stabilité structurale de sols tills en estrie (volet économique)

L’IRDA était responsable de l’analyse économique pour ce projet qui visait à déterminer l’effet de différents engrais verts sur la stabilité structurale de sols d'origine tills en Estrie.

En savoir plus sur le projet

Outil de diagnostic et de prédiction des exportations diffuses de sédiments et nutriments : GEODEP+N

Ce projet visait à intégrer les connaissances scientifiques actuelles afin de développer un outil de prévision à référence spatiale des exportations diffuses de sédiments, d’azote et de phosphore, applicable à l’échelle de la ferme et du bassin versant.

Chercheur : Aubert Michaud

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud

Les solutions de l'IRDA visent à

Assurer la pérennité

des sols, de l'eau et de l'air ainsi qu'à en préserver la qualité.

Protéger la santé et le bien-être

des communautés en améliorant la qualité des productions végétales et animales tout en étant soucieux du bien-être des animaux.

Veiller à la viabilité économique

des productions animales et végétales