Lâchers de drosophiles à ailes tachetées stériles (Phase I)

Durée : 2018-2021

Secteur : Horticulture

Chercheur : Annabelle Firlej

Rôle dans le projet : Requérant

Partenaires : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Phytodata

img_6026

Description :

La drosophile à ailes tachetées (DAT) est un ravageur particulièrement problématique pour le secteur des petits fruits étant donné son grand potentiel de ponte et l’explosion de ses populations en fin de saison au moment de la récolte. Ses larves cachées dans les fruits sont difficilement atteignables par les insecticides. Au Québec, la lutte à la DAT repose essentiellement sur l’application répétée et alternée d’insecticides toxiques pour les pollinisateurs et, pour certains, avec des indices de risque pour l’environnement (IRE) et pour la santé (IRS) non négligeables. Pour réduire l’impact phytosanitaire de la DAT, dans les cultures de petits fruits, l’utilisation de lâchers d’insectes stériles comme méthode de lutte est une avenue prometteuse. De plus, le développement de cette méthode fait partie des priorités de recherche listées par l’APFFQ pour les secteurs de la fraise et de la framboise (http://fraisesetframboisesduquebec.com/wp-content/uploads/2015/02/Priorites-de-la-recherche-APFFQ-2017.pdf).

Objectifs :

Afin de poursuive les efforts de développement entamés depuis 2014, nous proposons dans ce projet :

  1. 1. de déterminer la capacité d’envol et le rythme circadien d’émergence des adultes de DAT stérilisés; et
  2. 2. d’évaluer chez les producteurs l’efficacité de premiers lâchers sur des parcelles de framboises d’automne.