Au menu : la santé des travailleurs

img_2710

Référence :

Matthieu Girard. 2018. Au menu : la santé des travailleurs IRDA. 1 page

Résumé :

La production porcine canadienne a vécu une période d’effervescence au cours des 40 dernières années. Les entreprises se sont spécialisées et le nombre moyen d’animaux est passé de 91 à 1900 par ferme porcine. Évidemment, cela veut dire que les travailleurs qui passent des journées entières à l’intérieur des bâtiments sont exposés à d’importantes quantités de gaz, d’odeurs, de poussières et de bioaérosols (bactéries, virus et fragments de microorganismes) en suspension dans l’air.