Gestion de l’eau de drainage souterrain pour maximiser la production des cultures, l’utilisation des nutriments et la disponibilité de l’eau avec les climats actuels et futurs

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud

Chercheur

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud
Marc-Olivier Gasser, chercheur

Marc-Olivier Gasser

Chercheur

418 643-2380
poste 650

Joindre Marc-Olivier Gasser

Description

Ce projet évaluera les bénéfices du drainage contrôlé sur les terres agricoles en climat actuel et futur, afin de répondre aux besoins en eau des grandes cultures et des communautés rurales, tout en atténuant les pertes d’azote et de phosphore vers les cours d’eau. Le projet est réalisé simultanément en Ontario et au Québec, suivant une approche qui combine le monitorage et la modélisation hydrologique aux échelles du champ, du micro-bassin versant et celle des bassins versants des rivières Thames, en Ontario, et Yamaska, au Québec.

Objectif(s)

  • Développer, calibrer et valider des outils de modélisation hydrologique permettant de projeter les effets du drainage contrôlé sur l’hydrologie du bassin versant, les besoins en eau des cultures et les flux de nutriments dans l’eau de surface, en climat actuel et futur (2040-2070), et suivant différentes propriétés des sols.

De 2015 à 2018

Durée du projet

Santé des sols, Protection de l'eau, Gestion optimale de l'eau

Services

Cette technique contribue à atténuer les pertes d’azote et de phosphore vers les cours d’eau.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Innov'Action | Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cela pourrait vous intéresser

Ruisseau
2014-2017

Suivi hydrologique du projet de verdissement du ruisseau Campbell

L’équipe de l’IRDA a assuré la réalisation du suivi hydrologique de la branche 1 du ruisseau Campbell (bassin d'intervention) de même que de la branche principale, utilisée comme bassin témoin.

Chercheur : Aubert Michaud

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud
Pyrolyseur
2014-2017

Valorisation de résidus agricoles par conversion thermochimique afin de produire un combustible destiné aux systèmes de chauffage au mazout no 2 actuellement en place dans les entreprises serricoles

Ce projet de recherche a permis de transformer, par pyrolyse rapide, diverses matières résiduelles agricoles en un biocombustible destiné aux systèmes de chauffage fonctionnant au mazout no 2.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Épinettes. Crédit-photo : Axel Kristinsson.
2018

Évaluer le potentiel antigerminatif, phytotoxique et biostimulant de cinq extraits de résidus forestiers

Projet visant à évaluer le potentiel antigerminatif, phytotoxique et biostimulant de cinq extraits de résidus forestiers.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue