Évaluation de l’efficacité de HARVANTA (cyclaniliprole) pour lutter contre des ravageurs majeurs de la canneberge

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Chercheure

450 653-7368
poste 363

Joindre Annabelle Firlej

Description

L’anthonome des atocas, Anthonomus musculus Say, la tordeuse des canneberges, Rhopobota naevana (Hübner) et la pyrale des atocas, Acrobasis vaccinii Riley, sont des ravageurs majeurs de la culture de la canneberge au Québec. Actuellement, le seul insecticide homologué en culture conventionnelle pour lutter contre l’anthonome des atocas est L’Actara® 25WG (thiamethoxam), un néonicotinoïde considéré comme étant extrêmement toxique pour les abeilles.

À la suite d’une révision des risques que la substance active représente pour les invertébrés aquatiques, l’Agence canadienne de lutte antiparasitaire a décidé de retirer les produits comprenant du thiamethoxam d’ici 2021. En ce qui concerne la tordeuse des canneberges et la pyrale des atocas, les deux seuls produits efficaces et homologués sont l’Altacor® (Chlorantraniliprole) et l’Intrepid® 240 (Methoxyfenozide).

En raison de la présence élevée de ces ravageurs, des traitements insecticides sont nécessaires chaque année pour limiter leurs dommages et la seule disponibilité de ces deux produits force les producteurs à effectuer des rotations sur deux ans. L’objectif du projet est donc d’évaluer l’efficacité de HARVANTA® 50SL pour lutter contre ces trois insectes afin d’appuyer une demande du programme PEPUDU.

Objectif(s)

  • Évaluer le taux de mortalité des trois ravageurs ciblés en fonction de différentes doses de l’insecticide.
  • Évaluer les dommages des trois ravageurs ciblés ayant été traités à différentes doses de l’insecticide.

De 2019 à 2021

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances, Protection des écosystèmes

Services

Cette initiative permettra de mieux lutter contre les ennemis des canneberges et de protéger des insectes utiles.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation | Association des producteurs de canneberges du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Cécidomyie du pommier
2014-2017 • Production fruitière

Établissement d’un seuil d’intervention évolutif pour la cécidomyie du pommier et modélisation de l’abondance des populations d’adultes de ce nouveau ravageur

La cécidomyie du pommier (CDP), Dasineura mali (Kieffer), est un nouvel ennemi du pommier au Québec. Ce projet permettra de connaître la phénologie de ce ravageur, d’établir un seuil d’intervention évolutif et d’intégrer ces résultats au sein d’un modèle phénologique dans CIPRA.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Feu bactérien
2017-2020 • Production fruitière

Mandat sur le feu bactérien

Projets de recherche visant à réduire la problématique du feu bactérien.

Chercheur : Vincent Philion

En savoir plus sur le projet

Vincent Philion
Filets d'exclusion
2014-2018 • Production fruitière

Filets d’exclusion pour la production biologique de pommes dans l’est du Canada

Ce projet vise à valider l’hypothèse générale selon laquelle des filets d’exclusion déployés de façon adéquate peuvent empêcher l’attaque de la plupart des ravageurs du pommier et réduire celle des maladies, sans effet adverse majeur sur la qualité du fruit.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard