Évaluation de techniques pour couper le cycle de développement des drosophiles à ailes tachetées ayant hiverné au Québec

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Chercheure, Ph. D.

450 653-7368
poste 363

Joindre Annabelle Firlej

Description

Depuis 2012, la drosophile à ailes tachetées, un insecte exotique envahissant, est maintenant présente dans les champs de petits fruits du Québec. Cet insecte cause habituellement des dommages aux petits fruits dont les récoltes ont lieu au cours des mois d’août et septembre (framboise d’automne, bleuet en corymbe et fraise d’automne), car le niveau de population de cet insecte devient important à ce moment et des dommages notables sont alors constatés sur les fruits (Lacroix, 2017). Jusqu’à tout récemment, nous ne savions pas si la drosophile hivernait au Québec. Cependant, l’hiver 2016-2017, lequel a été particulièrement doux avec une couverture de neige importante au sol, a fait en sorte que la DAT a été retrouvée de 2 à 3 semaines plus hâtivement dans les champs en 2017 (Lacroix et al., 2017), et cela malgré un printemps frais. Le piégeage de masse est une technique de lutte actuellement utilisée en Europe pour contrôler les populations de drosophiles. Nous évaluerons si cette méthode pourrait retarder ou diminuer la migration des populations dans les parcelles cultivées chez trois producteurs de l’île d’Orléans de 2018 à 2020.

Objectif(s)

L'objectif général du projet est de ralentir l’arrivée de la drosophile à ailes tachetées dans les parcelles cultivées à l’aide de piégeage de masse dans les sites d’hivernation.

  • Déterminer si des DAT hivernent dans les boisés à proximité de champs de petits fruits et à quelle intensité le cas échéant.
  • Démontrer l’efficacité du piégeage de masse à retarder et à diminuer la migration des DAT de leur site d'hivernation vers les champs de petits fruits.

De 2018 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Ce projet contribuera à freiner l’invasion des champs par un envahisseur exotique.

Partenaires

Prime-vert Volet 4 du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, RLIO

Cela pourrait vous intéresser

2017-2019 • Production fruitière

Filets de polymères biosourcés pour l’amélioration des systèmes d’exclusion des ravageurs et la réduction de l’utilisation des pesticides et combustibles fossiles en agriculture (phase 1)

Ce projet vise à valider l'hypothèse selon laquelle un biopolymère peut être utilisé en remplacement d'un produit pétrolier d'origine fossile et à réduire davantage l'utilisation des pesticides sans effet adverse sur l'émission de GES.

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
Daniel Cormier
2014-2017 • Production fruitière

Développement et mise au point d'un attracticide pulvérisable pour la lutte aux mouches téphritides en arboriculture fruitière

Le projet visait à tester une série d'attracticides qui puissent être mélangés et utilisés à l'aide du pulvérisateur habituel du producteur, sans besoin d'achat d'un équipement additionnel spécialisé et/ou dispendieux et sans besoin de faire modifier un véhicule et/ou d’acquérir un pulvérisateur additionnel.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier