Bleuetière infectée par le phytoplasme du flétrissement : mesurer la productivité de plants d’apparence saine n’ayant jamais reçu d’apports d’azote

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin
Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Dans une bleuetière en corymbe où le phytoplasme du flétrissement a été détecté, les plants n’ayant jamais reçu d’apports d'azote par la fertilisation sont plus vigoureux et plus homogènes que les plants ayant reçu des apports d'azote. L’intérêt de l’exercice réside à en apprendre davantage sur la productivité (rendements en fruits) de ces plants qui ne semblent pas affectés par cet agent pathogène.

Objectif(s)

  • Améliorer la connaissance du rôle de l’apport ou non de l'azote sur l’expression des symptômes de phytoplasmes et le maintien de la productivité du bleuetier.
  • Améliorer la connaissance des impacts du phytoplasme du flétrissement du bleuetier sur la productivité et la qualité gustative des fruits.
  • Sensibiliser les intervenants du milieu à cet agent pathogène et aux impacts de sa présence dans une bleuetière.

De 2015 à 2016

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes, Pesticides et lutte aux nuisances

Services

La bleuetière de l'IRDA, non ouverte à l'autocueillette, permet de mener plusieurs projets d'intérêt pour le secteur.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec - Programme d’appui au développement et à l’adaptation de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région

Cela pourrait vous intéresser

Tordeuse à bandes obliques
2018-2023 • Production fruitière

Moyens de lutte durables pour les ravageurs du pommier

Ce projet pancanadien, réalisé en Ontario, au Québec, en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, porte sur des stratégies de lutte de trois ravageurs clés en pomiculture.

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Gérald Chouinard
Tunnels de plastique
2018-2021 • Production fruitière

Développement de nouveaux systèmes d’abris adaptés à la production biologique de framboises afin de réduire les infestations de ravageurs et augmenter la productivité et la rentabilité de la culture

Ce projet vise à concevoir et à valider une nouvelle génération de grands tunnels à toit escamotable automatique, de nouveaux matériaux de recouvrement et des moustiquaires pour prolonger la saison de récolte.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej