Développement d’une régie de culture misant sur l'amélioration de la santé des sols pour rétablir le potentiel de rendements de sites de fraisières en rangs nattés présentant un historique de dépérissement

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Une régie basée sur l'apport de matière organique par l’usage d'amendements et engrais organiques permettra de rétablir la santé des sols et le rendement des fraisières en limitant l'occurrence de symptômes de dépérissement. Pour vérifier cette hypothèse, des plants de fraises sans virus seront implantés dans un champ présentant un historique de dépérissement depuis 5 ans et ce, malgré l'utilisation de pratiques agricoles reconnues pour donner de bons rendements. Un témoin recevant une fertilisation minérale conventionnelle sera comparé à des régies apportant des sources de matière organique. Le compost de fumier de bovin, riche en carbone, et le fumier de poulet granulé, seront utilisés, chacun à deux doses différentes.

Objectif(s)

  • Rétablir le potentiel de rendement de sites présentant un historique de dépérissement via l'apport d'amendements et d'engrais organiques à l'implantation d'une fraisière en rangs nattés.
  • Vérifier s'ils ont un impact sur :
    • le développement racinaire et aérien des plants;
    • l’apparition de symptômes de dépérissement et la transmission des virus aux plants sains nouvellement implantés près d'un champ virosé;
    • l’activité biologique du sol, sa fertilité et sa santé structurale;
    • le rendement.
  • Comparer l'efficacité d’un biostimulant à des amendements et engrais organiques conventionnels.
  • Comparer les revenus et les coûts des différentes régies.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Santé des sols, Gestion des matières fertilisantes

Services

Les résultats de ce projet permettront de rétablir la santé des sols et le rendement des fraisières présentant des symptômes de dépérissement.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Innov'Action | Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cela pourrait vous intéresser

Cécidomyie du pommier
2014-2017 • Production fruitière

Établissement d’un seuil d’intervention évolutif pour la cécidomyie du pommier et modélisation de l’abondance des populations d’adultes de ce nouveau ravageur

La cécidomyie du pommier (CDP), Dasineura mali (Kieffer), est un nouvel ennemi du pommier au Québec. Ce projet permettra de connaître la phénologie de ce ravageur, d’établir un seuil d’intervention évolutif et d’intégrer ces résultats au sein d’un modèle phénologique dans CIPRA.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Pyrale des atocas, Crédit-photo : Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ
2019-2021 • Production fruitière

Lutte contre la tordeuse des canneberges et la pyrale des atocas par confusion sexuelle

Projet de développement d'une méthode de lutte par confusion sexuelle contre deux ravageurs de la canneberge.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Pommiers
2017-2018 • Production fruitière

Analyse du flux de sève pour évaluer la dynamique d’absorption d’eau du pommier

Il est envisageable de mesurer le flux de sève du pommier et de l’associer aux conditions hydriques du sol et aux conditions météorologiques.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin