Une caravane de l’irrigation : caractériser, diagnostiquer, optimiser et sensibiliser

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

Ce projet proposait de mettre sur pied une Caravane de l’irrigation qui interviendra dans huit régions agricoles du Québec, soit la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Montérégie Est, Montérégie Ouest, Mauricie, Lanaudière et Laurentides. Un total de 15 entreprises ont participé au projet. L’équipe de régie de l’eau de l’IRDA, en collaboration avec les agronomes qui interviennent auprès des entreprises participantes (Clubs et MAPAQ), a réalisé en 2016 un diagnostic exhaustif de la régie d’irrigation de chacune des entreprises et de leur infrastructure utilisée pour l'irrigation. À terme, un site par région, celui avec le plus grand potentiel formatif, a été retenu pour y tenir l’activité de Caravane de l’irrigation en 2017. Cette journée était ouverte à tous et s’appuyait sur les activités réalisées en 2016.

Objectif(s)

  • Améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau (facteurs agronomiques, économiques et environnementaux)
  • Vulgariser, via une caravane de l’irrigation les principes importants à respecter pour optimiser l’utilisation de l’eau en horticulture
  • Outiller les intervenants et les producteurs afin qu’ils puissent agir efficacement dans ce domaine.

2017

Durée du projet

Grandes cultures, Production maraîchère, Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

Plus de 300 participants ont assisté aux journées de la Caravane de l’irrigation.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Réseau de lutte intégrée Orléans | Réseau de lutte intégrée Bellechasse | Fertior | Club agroenvironnemental du Soleil Levant | Innovterra Services-conseils | Poussée de croissance | Dura-Club | Club-conseil Profit-eau-sol | Groupe Lavi-Eau-Champ | Club Conseil Bleuet | Club Bio-Action | Écolomax | Association des producteurs de fraises et framboises du Québec | Association des producteurs maraîchers du Québec | Association québécoise de la distribution de fruits et de légumes | Aux Trois Baies | Ferme Dauphine | Fraisière Faucher | Fraisière Bellevue | Ferme Mireille et Clément Gosselin | Fermes Horticoles LMR | Les Entreprises R. N. Perron | La Perle Rouge | Bleuetière Asselin | Asperges Primera | Verger Pierre Côté | Au Pays des petits fruits | A. Bélisle et fils | Maxi-Sol | Les Jardins de Tessa | Productions Rivard

Cela pourrait vous intéresser

Engrais verts
2014-2017 • Grandes cultures

Impacts agronomiques et environnementaux de divers types d’engrais organiques et d’engrais verts en production biologique de grandes cultures

Ce projet a permis d’évaluer l’effet de différents modes de fertilisation du maïs, du soya et du blé sur les rendements commercialisables, la qualité des récoltes et les pertes de nitrates et de microorganismes potentiellement pathogènes pour l’humain l’environnement.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
2018-2019 • Grandes cultures

Améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau de pluie et d’irrigation par la culture : intervenir dans le système cultural de la pomme de terre

Ce projet propose d’intervenir dans un système cultural typique de la pomme de terre afin de favoriser la valorisation de l’eau et de l’azote par cette culture. 

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Canola
2016-2019 • Grandes cultures

Impact de la gestion des effluents d’élevage et du travail du sol sur la qualité et la salubrité des eaux de drainage en cultures annuelles de canola et de blé

Du canola et du blé (rotation blé-maïs-canola) ont été semés en 2016 et 2017 sur 12 parcelles expérimentales comportant le travail du sol en parcelles principales (travail réduit et chisel) et le mode de fertilisation (engrais minéraux, 25 m3/ha de lisier et 50 m3/ha de lisier) en sous-parcelles.

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Marc-Olivier Gasser