Dynamique des populations des ravageurs lépidoptères du maïs sucré et recommandations d’adaptations des stratégies de lutte

Maxime Lefebvre, professionnel de recherche

Maxime Lefebvre

Chercheur, Ph. D.

450 653-7368
poste 321

Joindre Maxime Lefebvre

Description

La dynamique des ravageurs lépidoptères du maïs sucré requiert de trois à six traitements insecticides par année pour arriver à des niveaux de dommages acceptables à la récolte. Depuis quelques années, les populations de pyrale du maïs ont beaucoup diminué alors que les populations de vers-gris occidentaux des haricots sont apparues et les populations de vers de l'épi et légionnaires uniponctuées se sont maintenues. Considérant que la dynamique des ravageurs a beaucoup changé depuis quelques années, les recommandations et stratégies de lutte ne sont peut-être plus autant adaptées à l’état de la situation. L’objectif de ce projet est donc de déterminer quelles adaptations peuvent être apportées aux stratégies de lutte contre les principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré afin de lutter efficacement contre ce complexe de ravageurs dans l’état actuel des populations tout en minimisant l’impact des pratiques sur la santé et l’environnement. La dernière année du projet visera à obtenir en conditions expérimentales des données pour une première année d’essai de la mise en pratique des adaptations à la stratégie de lutte, soit par dépistage global du complexe de lépidoptères ravageurs du maïs sucré, ou à mettre de l’avant une autre stratégie avec plus de potentiel. Ce projet permettra ainsi de faire un pas vers la diminution des insecticides utilisés dans le maïs sucré contre ce complexe de ravageurs.

Objectif(s)

Déterminer quelles adaptations peuvent être apportées aux stratégies de lutte contre les lépidoptères ravageurs du maïs sucré dans l’état actuel des populations tout en minimisant l’impact des pratiques sur la santé et l’environnement.

Sous-objectif :

  1. Déterminer l’évolution des populations et des pratiques phytosanitaires des producteurs au Québec quant à la gestion des lépidoptères depuis les 15 dernières années.
  2. Recommander des adaptations aux stratégies de lutte actuellement préconisées au Québec et recommander des stratégies de lutte à investiguer.
  3. Obtenir des données pour une première année d’essai à la ferme de la mise en pratique des adaptations à la stratégie de lutte actuelle.

De 2020 à 2024

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Partenaire

MAPAQ Prime-vert volet 3.1

Cela pourrait vous intéresser

2015-2018 • Production maraîchère

Potentiel d’un mélange de plantes à fleurs pour favoriser les ennemis naturels des chenilles nuisibles aux crucifères

Ce projet vérifie le potentiel d’un mélange de plantes à fleurs pour favoriser les ennemis naturels des chenilles des crucifères.

En savoir plus sur le projet

2014-2017 • Production maraîchère

Évaluation du potentiel de valorisation de résidus granulés de pommes de terre à la ferme pour les filières alimentation animale, fertilisation et énergie

La gestion des résidus de pommes de terre est un défi qui s'amplifiera avec l'application de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
F