Évaluation terrain du potentiel de granules de résidus de fruits et légumes d’épicerie pour la fertilisation et l'alimentation animale

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Ce projet a permis de tester au champ la valeur comme fertilisant et amendement carboné de granules de résidus de fruits et de légumes d’épicerie. Un test de valeur comme intrant dans l’alimentation animale a aussi été effectué avec des porcs. Les résidus ont été recueillis chez des épiciers de la région de Québec. L’ensemble de la chaîne de traitements et la production des granules ont été réalisés par l’équipe de l’IRDA.

Objectif(s)

  • Établir pour des granules issus de résidus de fruits et légumes déclassées d’épicerie :
    • les caractéristiques physico-chimiques à la suite du broyage, du pressage et de la granulation;
    • la valeur comme fertilisant pour l'azote et le potassium;
    • la valeur comme amendement carboné et stimulateur de vie microbienne;
    • la valeur comme intrant dans la moulée des porcs.

De 2016 à 2017

Durée du projet

Valorisation des résidus

Service

Ces travaux permettront de donner une valeur et une utilité à des fruits et légumes jetés par les épiciers.

Partenaires

IGA Buteau et Fils | IGA des Sources | Metro Saint-Augustin | Metro Donnacona | Metro Richelieu

Cela pourrait vous intéresser

Rivière Ouelle
2019

Le bassin versant de la rivière Ouelle : des ressources à protéger

Afin de préserver la qualité de l’eau de la rivière Ouelle, des actions sont entreprises sur l’ensemble du bassin versant.

Chercheur : Aubert Michaud

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud
2018-2023

Gestion et restauration écologique des tourbières pour une industrie horticole durable

Développement d'une approche de restauration et d’irrigation permettant une production de biomasse rapide.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Drains
2015-2018

Gestion de l’eau de drainage souterrain pour maximiser la production des cultures, l’utilisation des nutriments et la disponibilité de l’eau avec les climats actuels et futurs

Ce projet évaluera les bénéfices du drainage contrôlé sur les terres agricoles en climat actuel et futur, afin de répondre aux besoins en eau des grandes cultures et des communautés rurales, tout en atténuant les pertes d’azote et de phosphore vers les cours d’eau.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud
Marc-Olivier Gasser