Caractérisation hydrométrique des branches no 5 du ruisseau au Castors et no 46 du ruisseau Morpions

Simon Ricard

Chercheur, ing., M.Sc., M.A., Ph. D.

Joindre Simon Ricard

Description

Le projet supporte l’aménagement et l’opération de deux stations hydrométriques dans les branches de cours d’eau des sous-bassins du ruisseau aux Castors et du ruisseau Morpions, affluents de la rivière aux Brochets, dans la MRC de Brome-Missisquoi. Le suivi hydrométrique permettra de décrire en continu l’évolution des débits des ruisseaux, de même que leurs flux de sédiments, avant et après des travaux d’aménagement.

Objectif(s)

Le projet s’inscrit en appui aux actions concertées de la MRC Brome-Missisquoi et de l’Organisme de bassin versant Baie Missisquoi dans l’évaluation de nouvelles approches dans l’aménagement des cours d’eau en milieu agricole. L’objectif principal des dispositifs de mesure hydrométrique mis en place est de :

• Détecter une réponse des débits de pointe et des flux de sédiments des deux ruisseaux à des aménagements hydroagricoles innovants, notamment des sections d’écoulement à deux niveaux.

De 2020 à 2022

Durée du projet

Santé des sols, Protection de l'eau, Qualité de l'air

Services

Partenaires

  • Organisme de bassin versant Baie Missisquoi
  • COPERNIC
  • Programme climat municipalité, MELCC

Cela pourrait vous intéresser

2017-2018

Suivi hydrologique du bassin versant de la rivière Bullstrode

Le projet supporte l’aménagement et l’opération de six stations hydrométriques dans le bassin versant de la rivière Bullstrode.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud, retraité
2016-2018

Étude du potentiel pesticide d’une huile issue de la pyrolyse de résidus de biomasse

Le projet vise à produire un biopesticide par pyrolyse à partir de résidus agricoles et forestiers.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2016-2019

Recherche participative d’alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changements climatiques

Le projet propose de coproduire, avec les usagers et organisations locales responsables de la gestion de l’eau, des stratégies d’adaptation potentielles pour éviter les conflits d’usage face aux changements climatiques en milieu agricole.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud, retraité