Développement d’une régie de production de fraises biologiques

Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Dans un modèle de plantation à haute densité de fraisiers en motte sur paillis de plastique, ce projet visait à évaluer la toxicité d’insecticides biologiques pour lutter contre la punaise terne et l’anthonome du fraisier et d’herbicides biologiques contre les mauvaises herbes sur le rang et en bordure du rang.

Objectif(s)

  • Considérer des aspects de fertilisation.
  • Évaluer des méthodes de lutte contre la punaise terne et l'anthonome du fraisier.
  • Développer des méthodes de lutte aux mauvaises herbes sur le rang et en bordure du rang.
  • Analyser la rentabilité économique de ce mode de production.

De 2014 à 2018

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances, Agriculture biologique

Services

Ce projet contribuera à ce que les producteurs québécois profitent de l'essor du marché des aliments biologiques.

Partenaire

Cultivons l'avenir II

Cela pourrait vous intéresser

Cannebergière
2019-2022 • Production fruitière

Évaluation de l’influence de facteurs biotiques et abiotiques sur l’efficacité de l’inondation printanière comme moyen de lutte physique contre la tordeuse des canneberges

Projet d'évaluation de l’effet de facteurs biotiques et abiotiques sur l’efficacité de l’inondation printanière afin de développer une stratégie de lutte physique contre la tordeuse des canneberges en régie biologique.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
2018-2019 • Production fruitière

Méthodes de lutte intégrée et moyens alternatifs pour le contrôle du scarabée japonais en Montérégie dans le bleuet en corymbe

Développement d'une méthode de lutte intégrée contre le scarabée japonais dans les cultures de bleuets en corymbe.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej
Tunnels de plastique
2018-2021 • Production fruitière

Développement de nouveaux systèmes d’abris adaptés à la production biologique de framboises afin de réduire les infestations de ravageurs et augmenter la productivité et la rentabilité de la culture

Ce projet vise à concevoir et à valider une nouvelle génération de grands tunnels à toit escamotable automatique, de nouveaux matériaux de recouvrement et des moustiquaires pour prolonger la saison de récolte.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej