Sélection, technique de production de masse et efficacité sur le terrain d'une souche zoophage de la punaise de la molène

Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Le projet vise à sélectionner une lignée de la punaise de la molène afin de lutter contre le tétranyque à deux points et le tétranyque rouge pendant la période de juillet à août (période où les populations peuvent pulluler).

Objectif(s)

  • Effectuer une sélection d'une lignée vorace contre les tétranyques par sélection isogroupe;
  • Évaluer sur le terrain le taux d’introduction minimal de punaises requis pour maintenir les populations de tétranyques sous le seuil économique;
  • Déterminer le temps de résidence de la punaise et leur efficacité sur les pommiers;
  • Améliorer les techniques d'élevage de masse en testant 2 sources de nourriture alternative et 2 plantes hôtes.

De 2016 à 2019

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

La lignée de punaises de la molène que sélectionnera l'IRDA pourra lutter contre le tétranyque à deux points et le tétranyque rouge, deux ravageurs majeurs des pommiers.

Partenaires

Université du Québec à Montréal | Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel

Cela pourrait vous intéresser

Fraisière
2017-2019 • Production fruitière

Fraises biologiques avec plasticulture : étude de différentes stratégies de fertilisation azotée sur les rendements et sur la rentabilité de la culture

Projet visant à tester diverses stratégies de fertilisation biologique dans la fraise d’été sur plastique afin d’en diminuer les coûts.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Fraises
2016-2017 • Production fruitière

Impact de l’apport de matières organiques et de biostimulants sur le rétablissement et le maintien de la santé des sols et du rendement d’une fraisière en rangs nattés présentant un historique de dépérissement

L’objectif de ce projet était de voir si l’apport de deux types d’engrais organiques ou de biostimulants permet d’obtenir des plants plus vigoureux et moins enclins au dépérissement.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Carpocapse de la pomme
2019-2023 • Production fruitière

Optimisation et intégration du Virosoft CP4 dans un programme de lutte contre le carpocapse de la pomme

Développement d'un outil de gestion de lutte au carpocapse de la pomme avec une formulation améliorée du Virosoft CP4.

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Gérald Chouinard