Aménagement de risbermes et de baissières pour augmenter l’efficacité des bandes végétatives filtrantes autour des enclos d’hivernage

Marc-Olivier Gasser, chercheur

Marc-Olivier Gasser

Chercheur

418 643-2380
poste 650

Joindre Marc-Olivier Gasser

Description

Un dispositif mis en place à la ferme de Saint-Lambert-de-Lauzon permet d’évaluer la capacité d’épuration de différentes configurations de baissières plantées en espèce arbustive (saule) ou en graminée pérenne (alpiste roseau) comme bandes végétatives filtrantes. Les premiers résultats ont démontré une efficacité des baissières à réduire les volumes de ruissellement et les charges simulées en amont. Le présent projet consiste à poursuivre les analyses et la réflexion sur la façon d’aménager et de gérer de telles baissières à la ferme.

Objectif(s)

  • Évaluer l’efficacité de baissières et de risbermes pour réduire les charges dans les bandes végétatives filtrantes autour d’enclos d’hivernage.
  • Transférer les résultats dans un feuillet technique par des propositions d’aménagement de baissières réalisables à la ferme dans les bandes végétatives filtrantes.
  • Évaluer la rentabilité des aménagements proposés.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Santé des sols, Protection de l'eau

Services

Ce projet contribuera à préserver la qualité des cours d'eau lors de la fonte des neiges.

Partenaire

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) - Programme Prime-vert

Cela pourrait vous intéresser

Bisons
2019-2021 • Production animale

Détermination du facteur de charge de phosphore dans l’élevage de bisons au Québec

Projet pour déterminer la valeur réelle de la charge de phosphore reliée à la production de bisons au Québec.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Bisons

Élevage de bisons au Québec : détermination des rejets de phosphore

Projet ayant pour but de fournir une donnée de référence pour le rejet phosphore pour l'élevage de bisons au Québec.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Vache et veau
2019-2022 • Production animale

Développement de stratégies pour réduire et contrôler des agents pathogènes dans l’eau d’abreuvement dans les élevages extérieurs de vaches-veaux

Les éleveurs de vaches-veaux maximisent l'élevage extérieur et la qualité de l'eau d'abreuvement a un impact direct sur la santé animale et sur la dissémination possible d'agents pathogènes dans l'environnement. En influençant la santé des bovins, la qualité de l'eau de boisson a aussi un impact sur la présence d'agents pathogènes lors de l'abattage et donc sur la salubrité des aliments produits.

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Stéphane Godbout