Combinaison synergique de levures, enzymes et acides organiques comme alternative efficace, écologique et économique à l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage de poulets

Stéphane Godbout

Chercheur, ing., agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

De façon générale, ce projet vise à développer une alternative, économique, efficace et écologique à l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage de poulets par le développement d’une nouvelle formulation à base de levures, d'enzymes et d'acides organiques

Objectif(s)

  • Réduire l’utilisation d’antibiotiques dans l'élevage intensif de poulets de chair.
  • Produire des enzymes et des acides organiques.
  • Préparer des diètes alimentaires supplémentées avec la formulation.
  • Analyser le cycle de vie de la nouvelle pratique proposée.
  • Réaliser une analyse technico économique.

De 2013 à 2018

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Bien-être animal, Salubrité et innocuité des aliments

Services

L'IRDA travaille à développer des alternatives aux antibiotiques pour l’élevage de poulets.

Partenaire

Institut national de la recherche scientifique - Centre Eau, Terre et Environnement (INRS-ETE)

Cela pourrait vous intéresser

2016-2018 • Production animale

Implantation d’une technologie innovatrice et économique de traitement d’air en production porcine

L’IRDA et le CRIUCPQ travaillent au développement d’une unité de traitement de l’air permettant de réduire les émissions provenant d’une porcherie.

En savoir plus sur le projet

2015-2017 • Production animale

Aménagement de risbermes et de baissières pour augmenter l’efficacité des bandes végétatives filtrantes autour des enclos d’hivernage

Le projet consistait à poursuivre les analyses et la réflexion sur la façon d’aménager et de gérer des baissières à la ferme pour réduire les volumes de ruissellement et les charges.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
2016-2017 • Production animale

Rédaction d’un guide technique pour la mise à jour des valeurs de volume de litière, de perte d’eau et de rebus d’alimentation afin de déterminer le volume total à considérer pour la conception des structures d’entreposage

Pour la conception des réservoirs, le volume total à entreposer doit-être calculé. Le présent guide vise à fournir la méthode de calcul complète afin de prendre en compte l’ajout de litières et les pertes d’aliment et d’eau.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
F