Étude de l'efficacité technique et de la performance financière dans la production de bleuets sauvages du Québec

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

L'hypothèse de base est à l'effet que des liens existent entre l’efficacité technique en production de bleuets sauvages et la performance financière des entreprises qui y œuvrent. Pour vérifier cette hypothèse, l'efficacité technique relative est d'abord mesurée par les méthodes quantitatives appropriées. Par la suite, il est possible de vérifier comment sont liées l'efficacité technique et la performance financière des entreprises. Cela a pu être fait en comparant différents ratios financiers de chaque groupe d'efficacité.

Objectif(s)

  • Mesurer l'efficacité technique des entreprises de production de bleuets sauvages.
  • Évaluer la juste valeur des services de pollinisation offerts aux producteurs de bleuets sauvages.
  • Établir un classement des entreprises et lier celui-ci aux pratiques associées aux plus performantes.
  • Réaliser un diagnostic d'efficacité pour trouver la meilleure allocation des intrants et des ressources.
  • Établir les liens entre l'efficacité technique et la performance financière des entreprises.

De 2016 à 2017

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Quarante-six entreprises de bleuets sauvages du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont participé à cette étude.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Arthropode
2017-2018 • Production fruitière

La résistance des arthropodes aux pesticides : l’état des connaissances, les ravageurs résistants et les tests de résistance

L’IRDA a dressé une liste d’insectes et d’acariens du Québec connus pour être résistants aux pesticides et ceux susceptibles de le devenir.

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Annabelle Firlej
Filet d'exclusion
2017-2019 • Production fruitière

Filets de polymères biosourcés pour l’amélioration des systèmes d’exclusion des ravageurs et la réduction de l’utilisation des pesticides et combustibles fossiles en agriculture (phase 1)

Ce projet vise à valider l'hypothèse selon laquelle un biopolymère peut être utilisé en remplacement d'un produit pétrolier d'origine fossile et à réduire davantage l'utilisation des pesticides sans effet adverse sur l'émission de GES.

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
Daniel Cormier
Tunnels de plastique
2018-2021 • Production fruitière

Développement de nouveaux systèmes d’abris adaptés à la production biologique de framboises afin de réduire les infestations de ravageurs et augmenter la productivité et la rentabilité de la culture

Ce projet vise à concevoir et à valider une nouvelle génération de grands tunnels à toit escamotable automatique, de nouveaux matériaux de recouvrement et des moustiquaires pour prolonger la saison de récolte.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej