Développement et adaptation de technique de cultures de couverture à la région de l'Estrie (volet économique)

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Dans ce projet réalisé par le Club agroenvironnemental de l’Estrie, l’IRDA était responsable de l’analyse économique. Dans cette région, les producteurs reconnaissent l'intérêt de cultiver des cultures de couverture. Toutefois, il reste des questions techniques à résoudre afin de faciliter l’adoption des cultures de couverture par les producteurs agricoles.

Objectif(s)

  • Réaliser un essai de ray-grass intercalaire dans le maïs.
  • Réaliser un essai de céréales et de trèfle intercalaires dans le soya.
  • Réaliser un essai de pois fourrager après le blé.
  • Diffuser l’information produite.

De 2014 à 2017

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

Ce projet contribuera à l’adoption des cultures de couverture par les producteurs agricoles.

Partenaire

Club agroenvironnemental de l'Estrie

Cela pourrait vous intéresser

2014-2017 • Grandes cultures

Optimisation de la date d'épandage du lisier de porc pour améliorer le rendement des cultures et protéger la qualité du sol, de l'eau et de l'air

Pour mieux renseigner les agronomes sur la valeur fertilisante et l'impact environnemental du lisier de porc, ce projet propose de comparer trois dates d'épandage avec la fertilisation à l'engrais minéral.

Chercheur : Matthieu Girard

En savoir plus sur le projet

Matthieu Girard
Chia
2015-2018 • Grandes cultures

Le chia : une nouvelle culture pour la production biologique au Québec

Ce projet de deux ans a permis de comparer les rendements en graines de chia pour trois dates de semis et trois taux de semis.

Chercheure : Josée Boisclair

En savoir plus sur le projet

Josée Boisclair
Terre
2016-2018 • Grandes cultures

Identifier des indicateurs biologiques de la santé des sols par l'analyse métagénomique de sols cultivés en grandes cultures sous diverses régies

Le projet propose d’identifier et d’intégrer des indicateurs biologiques aux outils d’aide à la décision pour conserver la santé et la productivité des sols et les cultiver selon des systèmes de production durables.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue