Outiller les producteurs pour le diagnostic de la résistance aux insecticides chez le charançon de la carotte

Célia Bordier

Chercheure, Ph. D.

450 653-7368
poste 631

Joindre Célia Bordier

Description

Le charançon de la carotte, Listronotus oregonensis (Leconte ; Coleoptera : Curculionidae), est un insecte nuisible qui cause des dommages importants aux cultures de la carotte et du céleri. Une étude récente a démontré qu’au moins une population ontarienne de charançons de la carotte était résistante à un organophosphoré, le phosmet. Au Québec, le nombre d'applications visant le charançon est en augmentation depuis quelques années, atteignant maintenant jusqu'à cinq applications au cours d'une saison. La perte d’efficacité des insecticides homologués depuis plusieurs années est l’un des facteurs pouvant expliquer la difficulté de contrôle du charançon de la carotte, qui figure sur la liste des ravageurs du Québec soupçonnés de résistance aux insecticides. Afin d’éviter le développement de résistance dans plusieurs fermes du Québec pour le phosmet ou d’autres matières actives, il est important d’obtenir des outils de diagnostic pour ce ravageur.

Objectif(s)

L’objectif de ce projet est de développer des outils de diagnostic de la résistance aux insecticides chez le charançon de la carotte dans des populations naturelles du Québec via des bioessais et l’identification de gènes de résistance.

Plus spécifiquement, le projet vise à :

  1. Identifier les résistances aux insecticides présentes dans les populations de charançon de la carotte au Québec;
  2. Développer un outil moléculaire de diagnostic de la résistance pour le charançon de la carotte;
  3. Valider des outils moléculaires avec les populations naturelles du Québec;
  4. Transférer la méthodologie au laboratoire d’expertise et de diagnostic en phytoprotection du MAPAQ.

De 2023 à 2026

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Partenaire

Ce projet est financé par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

Cela pourrait vous intéresser

2019-2022 • Production maraîchère

Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau par la pomme de terre en intervenant dans l’architecture du système cultural

Modifier l’architecture du système cultural est le moyen retenu pour améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau dans la production de pommes de terre et, par conséquent, diminuer le risque que la culture subisse un stress hydrique.

Chercheurs : Carl Boivin Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2014-2018 • Production maraîchère

Impact de la biofumigation sur la banque de semences et l’écologie des mauvaises herbes

La biofumigation pourrait être une avenue intéressante pour augmenter la mortalité des graines en dormance en agriculture biologique.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc
2019-2023 • Production maraîchère

Quantification de l’érosion des sols organiques en production horticole à l’aide du césium-137

Ce projet permettra de quantifier la sévérité à long terme (60+ ans) de l’érosion des sols organiques.

En savoir plus sur le projet

Claude Bernard
Marc-Olivier Gasser
F