Étude technico-économique sur la productivité du travail et la compétitivité des entreprises en production porcine au Québec

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Dans ce projet, la productivité du travail sera évaluée selon différentes approches méthodologiques. En premier lieu, sa mesure s'inspirera de la méthodologie de Statistique Canada. L'approche macroéconomique de Statistique Canada sera adaptée à l'échelle microéconomique en mettant en rapport la valeur ajoutée à la ferme et certaines mesures du travail (ex. : unité travail personne). Par ailleurs, d'autres méthodes quantitatives seront exploitées, dont l'analyse par enveloppement des données (AED) et l'analyse de la frontière de production stochastique (AFPS). Les données proviendront notamment d’études sur les coûts de production des Éleveurs de porcs du Québec et du Centre d'études sur les coûts de production en agriculture (CECPA). Parallèlement, dans un deuxième volet, une analyse qualitative sera réalisée. Celle-ci se composera de deux modes de cueillette d'information sur le terrain. Tout d'abord, il est prévu de réaliser des entrevues individuelles avec des producteurs, mais aussi avec des intervenants-experts du milieu. Ces entrevues individuelles seront complétées par la tenue de « focus group » afin de confirmer ou de valider les facteurs de succès des entreprises qui auront été identifiées lors des entrevues individuelles et de l'analyse quantitative. À la suite de l'évaluation de la productivité, les collaborateurs au projet analyseront les résultats afin d'identifier les meilleures pratiques et recommandations possibles, en tenant compte des réalités des entreprises.

Objectif(s)

  • Évaluer la productivité du travail en production porcine au Québec afin d'identifier les meilleures pratiques et offrir des recommandations au secteur. Ces informations pourront également servir de références permettant l'analyse de l'impact sur la productivité du travail lors de l'introduction de nouvelles
    • Mesurer la productivité du travail dans les différents ateliers de la production porcine (maternité, pouponnière, engraissement).
  • Déterminer des facteurs de succès ainsi que les caractéristiques des entreprises et des exploitants menant aux meilleures performances de productivité du travail.
  • Établir des recommandations au secteur de la production porcine du Québec pouvant mener à des gains en productivité du travail.
  • Établir des références spécifiques de la productivité du travail en production porcine afin de permettre l'analyse de l'impact sur la productivité et les résultats de l'entreprise lors de l'introduction de nouvelles technologies ou de façons de faire.

De 2019 à 2021

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Ce projet permettra à l’ensemble du secteur porcin d’augmenter sa compétitivité par rapport à la concurrence mondiale.

Partenaire

Centre de développement du porc du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Épandage

Validation des outils préconisés pour réduire la saturation des sols en phosphore par une analyse de l'état des sols et du bilan de phosphore dans une région à forte densité animale

Ce projet se veut une occasion de démontrer que les efforts déployés par les producteurs pour mieux répartir le phosphore sur le territoire portent fruit et que les indicateurs utilisés pour déterminer les seuils de saturation en phosphore ont un lien avec le bilan et la dynamique du phosphore apporté dans les sols.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Fosse à lisier
2017-2019 • Production animale

Caractérisation des sources d’émission de GES d’une structure d’entreposage du lisier de porc avec couverture et système de traitement du biogaz

Ce projet permettra de recommander des correctifs à apporter pour éviter les émissions fugitives de gaz à effet de serre des structures d'entreposage.

En savoir plus sur le projet

Fosse à fumier
2016-2017 • Production animale

Rédaction d’un guide technique pour la mise à jour des valeurs de volume de litière, de perte d’eau et de rebus d’alimentation afin de déterminer le volume total à considérer pour la conception des structures d’entreposage

Pour la conception des réservoirs, le volume total à entreposer doit-être calculé. Le présent guide vise à fournir la méthode de calcul complète afin de prendre en compte l’ajout de litières et les pertes d’aliment et d’eau.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout