Analyse de rentabilité de techniques de répulsion des mouches en production laitière biologique

Luc Belzile

Description

Dans ce projet initié par Agrinova, l’IRDA assure l’analyse de rentabilité de techniques de répulsion des mouches au pâturage en contexte de production laitière biologique. Le projet initial d’Agrinova vise à développer une méthode de lutte contre les mouches en valorisant les hydrolats issus de la transformation d’huiles essentielles de la région. L’analyse économique de l’IRDA aidera à trouver l'hydrolat le plus efficace à asperger sur les vaches au pâturage afin de réduire la quantité de mouches nuisibles celles-ci. Si les hydrolats utilisés ont une valeur marchande connue, il s’agira d’évaluer les coûts et les revenus en plus et en moins pour chaque stratégie, notamment : aucune lutte; utilisation d’insecticides; utilisation de l’eau et du tournesol; utilisation des deux types d’hydrolats. En revanche, si leur valeur marchande n’est pas établie, l’exercice permettra de déterminer son seuil de rentabilité en termes de prix de vente optimal à la fois pour le fournisseur d’hydrolats que pour le producteur de lait.

Objectif(s)

  • Évaluer le seuil de rentabilité de l’utilisation des hydrolats comme technique de répulsion des mouches en production laitière biologique.
  • Réaliser une analyse comparative avec les techniques alternatives.

De 2019 à 2021

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Les analyses économiques de l'IRDA permettent entre autres d'évaluer la rentabilité de méthodes alternatives de lutte aux insectes nuisibles.

Partenaire

Agrinova

Cela pourrait vous intéresser

2020-2021 • Production animale

Démocratiser les innovations éprouvées pour une production animale québécoise durable

Symposium intitulé « Innovations pour relever les défis en production animale » et production de matériel informatif.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2019-2023 • Production animale

Développer une procédure et des outils pour la détermination des sources de contamination fécale de l’eau à l’aide de marqueurs génétiques

Ce projet vise à développer une procédure qui permettra d’identifier les espèces animales à l’origine de la contamination fécale à l’aide de marqueurs génétiques.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
2019-2020 • Production animale

Développement d’un outil de mesure de la qualité de l’air dans les bâtiments d’élevage avec une interface numérique intégrée

Mission en Belgique pour le développement d’un outil intégré de la mesure de la qualité de l’air en bâtiment d’élevage.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
F