Outil de diagnostic et de prédiction des exportations diffuses de sédiments et nutriments : GEODEP+N

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud

Chercheur

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud

Description

Ce projet visait à intégrer les connaissances scientifiques actuelles afin de développer un outil de prévision à référence spatiale des exportations diffuses de sédiments, d’azote et de phosphore, applicable à l’échelle de la ferme et du bassin versant.

Objectif(s)

  • Calage et validation d’un modèle de prévision hydrologique du ruissellement de surface, des taux d’érosion et d’exportation de phosphore et d’azote sur la base de suivis hydrométriques de petits bassins versants agricoles au Québec.
  • Mise à jour et développement des algorithmes de prévision des flux de phosphore et d'azote à l’échelle parcellaire.
  • Programmation d'un outil géolocalisé de prédiction des pertes de sédiments et nutriments applicable à l’échelle de la ferme et du bassin versant.

De 2015 à 2018

Durée du projet

Grandes cultures, Production animale

Secteurs d'activité

Santé des sols, Protection de l'eau, Protection des écosystèmes

Services

Ce projet a permis de développer un outil de prévision des exportations diffuses de sédiments, d’azote et de phosphore.

Partenaires

Innov'Action | Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Pêcheries du Québec | Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cela pourrait vous intéresser

Culture de couverture
2016-2018 • Grandes cultures

Évaluation de la rentabilité des cultures de couverture à l'échelle de l'entreprise agricole

Dans ce projet, les bénéfices privés, à l’échelle de la ferme, des cultures de couverture ont été évalués, et ce, pour plusieurs de ces cultures et selon plusieurs modes d’implantation.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Blé d'automne
2019-2022 • Grandes cultures

Impact des céréales d’automne sur la rentabilité, l’amélioration de la santé du sol et la réduction de l’usage des pesticides par rapport aux céréales de printemps

Dix sites d’essai seront installés deux années consécutives chez les producteurs dans dix régions en régie conventionnelle ou biologique pour comparer la performance des céréales d’automne à celle des céréales de printemps.

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Caroline Côté
Luc Belzile
2018-2020 • Grandes cultures

Étude de synchronisation de la fourniture en N des engrais verts permettant la réduction ou le remplacement des applications de lisier de porc en post-levée du maïs-grain, en contexte de transition biologique

Présenter un moyen de combler une part significative des besoins en azote de cultures exigeantes grâce à une meilleure synchronisation de la fourniture en azote, tout en préservant la fenêtre de production de revenus du producteur.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry