Impact de l'adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures sur la rentabilité des entreprises de grandes cultures

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chargé de projets

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Ce projet vise à évaluer l’impact de la gestion intégrée des ennemis des cultures sur la rentabilité des entreprises en grandes cultures. Cela sera réalisé par les méthodes quantitatives appropriées, à partir des données obtenues de groupes-conseils agricoles. Les résultats obtenus permettront de mesurer dans quelles proportions elle contribue à la rentabilité des entreprises en grandes cultures.

Objectif(s)

  • Mesurer la contribution de la GIEC à la rentabilité des entreprises de grandes cultures.
  • Analyser la structure des coûts, notamment les coûts en pesticides, en main-d’œuvre et en services professionnels.
  • Outiller les intervenants du milieu à mieux définir les mesures encourageant l'adoption de la GIEC en grandes cultures.

De 2016 à 2018

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Ce projet a permis de conclure que, dans bien des cas, l’adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures favorise les rendements et la rentabilité.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Groupes-conseils agricoles du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Vitrines en santé et en conservation des sols : s’inspirer des meilleures approches en grandes cultures

Projet ayant pour objectif de susciter l’intérêt pour les approches en santé et en conservation des sols et de favoriser leur adoption chez un plus grand nombre d’agriculteurs québécois en grandes cultures.

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Catherine Bossé
Luc Belzile
Engrais verts
2016-2018 • Grandes cultures

Comparaison de la culture annuelle à la culture en fin de saison d'engrais vert de légumineuses pour augmenter la résilience du sol et fournir un apport suffisant d'azote

Le projet compare les effets de l’implantation d’engrais verts de pleine saison, en association ou à la dérobée sur les prélèvements en azote des cultures principales (maïs et blé) sous régie biologique.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud
Marc-Olivier Gasser
Maryse Leblanc
Champ de maïs
2019-2021 • Grandes cultures

Analyse coût-efficacité de l’adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures en grandes cultures et en horticulture

Collaboration pour l'analyse coût-efficacité pour identifier les pratiques et les stratégies les plus prometteuses pour réduire l'utilisation des pesticides.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile