Utilisation optimale de l'eau et des nutriments par les cultures au moyen du drainage contrôlé

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud

Chercheur

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud

Description

La gestion du système de drainage souterrain au moyen d'une chambre de contrôle localisée à l'exutoire du collecteur des drains est proposée comme moyen pour assurer un meilleur approvisionnement en eau des cultures de même que pour limiter le lessivage des d'éléments nutritifs depuis la couche arable du sol vers les cours d'eau. La démarche du projet repose sur des mesures en continu des hauteurs de la nappe d'eau au champ, des exportations d'eau et des flux de sédiments, d'azote et de phosphore au drain de quatre champs en production de grandes cultures en Montérégie. Des mesures de rendement des cultures compléteront l'évaluation de la gestion du drainage contrôlé à l'essai sur les quatre sites à l'étude et permettront de proposer des adaptations sur mesure de la pratique afin d'en optimiser les bénéfices agronomiques, économiques et environnementaux.

Objectif(s)

  • Évaluer les bénéfices agronomiques et environnementaux découlant d'une pratique du drainage contrôlé modulée en fonction des périodes de l'année (Drainage de précision).
  • Évaluer les effets de la régie du drainage souterrain quant à :
    • la rétention de la nappe d'eau et au maintien d'un bilan hydrique favorable à la qualité du sol et au développement des cultures;
    • la diminution des exportations d'azote et de phosphore par les drains souterrains;
    • la réponse du rendement des cultures et de la qualité des récoltes.

De 2019 à 2022

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

Le drainage contrôlé réduit le lessivage des éléments nutritifs vers les cours d'eau.

Partenaires

Ferme Astral | Groupe Pro-Conseil | Les Semis 2000 Plus | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Cela pourrait vous intéresser

Chia
2015-2018 • Grandes cultures

Le chia : une nouvelle culture pour la production biologique au Québec

Ce projet de deux ans a permis de comparer les rendements en graines de chia pour trois dates de semis et trois taux de semis.

En savoir plus sur le projet

Maïs biologique
2015-2016 • Grandes cultures

Effets des extrêmes climatiques sur la fertilisation organique en production biologique de grains

Revue de littérature, enquête afin de documenter les effets des extrêmes climatiques sur les rendements et élaboration de scénarios de cultures ou de pratiques agricoles.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Engrais verts
2014-2017 • Grandes cultures

Impacts agronomiques et environnementaux de divers types d’engrais organiques et d’engrais verts en production biologique de grandes cultures

Ce projet a permis d’évaluer l’effet de différents modes de fertilisation du maïs, du soya et du blé sur les rendements commercialisables, la qualité des récoltes et les pertes de nitrates et de microorganismes potentiellement pathogènes pour l’humain l’environnement.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté