Étude du lien entre les populations de drosophiles à ailes tachetées, les dommages et les pertes de rendement à la culture

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Description

En culture de petits fruits, le lien entre les captures de drosophiles à ailes tachetées dans les pièges, les dommages aux fruits et les pertes économiques demeure peu documenté. Le projet vise donc à acquérir les connaissances nécessaires pour déterminer si les captures dans les pièges peuvent prédire les niveaux de dommages et les pertes de rendement au champ. Pendant deux ans, des pièges seront installés dans cinq framboisières du Québec. Le décompte des adultes dans les pièges, la quantité de larves dans les fruits, le pourcentage de fruits sains produits et les pertes de rendement seront évalués à chaque semaine de récolte.

Objectif(s)

  • Déterminer s'il y a une corrélation significative entre les captures d'adultes de drosophiles à ailes tachetées, les dommages et les pertes de rendement observées au champ.
  • Démontrer que le risque de dommage (larves dans les fruits) est faible lorsque les captures dans les pièges sont basses.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances, Agriculture biologique

Services

L'IRDA possède une importante expertise en lutte aux nouveaux insectes envahissants.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec - Programme Prime-vert

Cela pourrait vous intéresser

Application d’engrais en bande et d’engrais à libération contrôlée en production horticole avec plasticulture

Ce projet vise à valider à grande échelle une régie raisonnée de l’irrigation et l’application en bande de divers types d’engrais au buttage, afin d’éliminer la fertigation et d’augmenter l’efficacité des fertilisants et de l’eau en plasticulture.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Christine Landry
2014-2018 • Production fruitière

Filets d’exclusion pour la production biologique de pommes dans l’est du Canada

Ce projet vise à valider l’hypothèse générale selon laquelle des filets d’exclusion déployés de façon adéquate peuvent empêcher l’attaque de la plupart des ravageurs du pommier et réduire celle des maladies, sans effet adverse majeur sur la qualité du fruit.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
F