Projet pilote sur l’efficacité de méthodes de protection contre le gel des fruits pour le bleuet sauvage cultivé

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur, agr., M. Sc.

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

L'essentielle de la production de bleuets sauvages du Québec est appelée à être surgelée. Cela permet de récolter en peu de temps des volumes importants de fruits et de les écouler tout au long de l'année. Les bleuets frais sont dans une situation plus précaire où la période de récolte détermine celle où ils seront sur les tablettes des chaînes d’alimentation. Or, la maturité est atteinte à un moment où les risques de gel augmentent. Accroître la consommation de bleuets sauvages frais du Québec et améliorer la prévisibilité des approvisionnements d'une saison à l'autre sont des priorités du secteur. Pour y parvenir, les récoltes doivent s'étaler sur une plus grande période, sans qu'un épisode précoce de gel vienne tout saboter. Le risque de gel peut être atténué avec différentes méthodes de protection qui ont fait leurs preuves dans d'autres productions. Or, la faisabilité, le coût, les risques et le cadre pour que cette pratique soit adoptée avec succès restent à détailler pour le bleuet.

Objectif(s)

  • Mettre à l'essai des méthodes passives et actives de protection des fruits contre le gel qui sont adaptées au contexte de production du bleuet sauvage cultivé.
  • Identifier et détailler les risques économiques, agronomiques et environnementaux conséquents à l'adoption de chacune des méthodes à l'étude.
  • Déterminer les coûts pour l'adoption, selon la méthode.
  • Quantifier l'impact de l'adoption de cette pratique sur la diminution du risque de gel précoce lors de la période de récolte souhaitée.
  • Améliorer la compréhension des conditions météorologiques qui favorisent un risque élevé de gel.
  • Recommander un cadre d'utilisation de la pratique selon la méthode en présence.

De 2020 à 2022

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Merci à nos partenaires

 

Cela pourrait vous intéresser

2015-2017 • Production fruitière

Lutte attracticide au charançon de la prune pour les vergers sous production conventionnelle et biologique

Une méthode de lutte attracticide a récemment été proposée par des chercheurs américains pour la lutte au charançon de la prune, mais elle est quasi-inutilisée en vergers, voire inconnue au Québec.

Chercheur : Gérald Chouinard

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
2016-2019 • Production fruitière

Sélection, technique de production de masse et efficacité sur le terrain d'une souche zoophage de la punaise de la molène

Le projet vise à sélectionner une lignée de la punaise de la molène afin de lutter contre le tétranyque à deux points et le tétranyque rouge pendant la période période où les populations peuvent pulluler.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
2014-2017 • Production fruitière

Développement et mise au point d'un attracticide pulvérisable pour la lutte aux mouches téphritides en arboriculture fruitière

Le projet visait à tester une série d'attracticides qui puissent être mélangés et utilisés à l'aide du pulvérisateur habituel du producteur, sans besoin d'achat d'un équipement additionnel spécialisé et/ou dispendieux et sans besoin de faire modifier un véhicule et/ou d’acquérir un pulvérisateur additionnel.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier