Traitement du méthane d'une structure d'entreposage du lisier avec couverture à l'aide d’un biofiltre à haute efficacité

Description

L’entreposage du lisier est une source importante de méthane, un puissant gaz à effet de serre. Au Canada, en 2008, la gestion du lisier porcin a libéré 1,3 millions de tonnes d’équivalent en dioxyde de carbone de méthane. La concentration de méthane provenant des structures d'entreposage du lisier est généralement trop faible pour être brûlée, mais il est possible d’utiliser un biofiltre pour traiter ce gaz.

L'objectif principal de ce projet est de démontrer la performance à long terme d'un biofiltre à lit inorganique de haute efficacité pour le traitement des gaz provenant de structures d'entreposage du lisier avec couverture. Un biofiltre sera fabriqué et installé sur une ferme porcine afin de traiter les gaz provenant d'une fosse à lisier couverte. Le système de biofiltration sera opéré sur une période de 16 mois.

Objectif(s)

  • Démontrer la performance à long terme d'un biofiltre à lit inorganique de haute efficacité pour le traitement des gaz provenant de structures d'entreposage du lisier avec couverture.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Cohabitation en milieu agricole, Qualité de l'air

Services

La biofiltration des fosses à fumier au Québec a le potentiel de traiter annuellement l’équivalent des émissions d’un million de voitures.

Partenaires

Programme Prime-Vert | Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec | Université de Sherbrooke | Ferme Marnie

Cela pourrait vous intéresser

Épandage de lisier
2019-2023 • Production animale

Émissions fugitives à la suite de l’épandage de fumier : Évaluation et mitigation des risques

Ce projet s’intéresse aux risques posés par l’épandage des fumiers sur la biosécurité des élevages, mais également sur la santé humaine des travailleurs et des populations avoisinantes ainsi qu’aux émissions dans l’environnement.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Poules pondeuses
2016-2018 • Production animale

Révision de la méthode du bilan alimentaire pour une estimation de la charge de phosphore en production de poules pondeuses

Ce projet a vise à valider la méthode du bilan alimentaire comme outil pour estimer les rejets en phosphore des poules pondeuses.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser