Émissions de biocontaminants dans l'air lors des opérations d'épandage du lisier de porc : évaluation et mitigation des risques pour la biosécurité des élevages en production porcine

Stéphane Godbout

Chercheur, ing., agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Luc Belzile

Description

Cette initiative s'inscrit dans un projet d'envergure qui s'intéresse aux risques posés par l'épandage des fumiers sur la biosécurité des élevages, sur la santé humaine des travailleurs et des populations avoisinantes, ainsi qu'aux émissions dans l'environnement. Cette phase s’attarde à l'impact des épandages actuels sur la biosécurité des élevages alors que l’ensemble du projet couvrira beaucoup plus d'éléments et conduira au développement de nouvelles stratégies et de nouveaux équipements d'épandage.

Considérant la nature des contaminants présents dans le lisier à l'épandage (bioaérosols, poussières, odeurs, etc.), l'équipe de recherche prétend qu'il y a un risque considérable pour la santé animale lors de l'épandage sur les terres agricoles. De plus, ses membres croient qu'il est possible de limiter la propagation de maladies dans les élevages et d'améliorer les protocoles de biosécurité à l'aide d'une meilleure connaissance des émissions et de l’adaptation des techniques d'épandage en conséquence.

Objectif(s)

Afin d'évaluer et de réduire les risques sur la biosécurité des élevages en raison de l'épandage de lisier de porc, le projet vise spécifiquement à :

  • quantifier les émissions fugitives découlant de l'épandage du lisier avec les équipements actuels;
  • évaluer les risques pour la biosécurité liés à ces émissions et émettre des recommandations quant aux équipements à privilégier et aux distances séparatrices entre les fermes.

De 2020 à 2023

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Cohabitation en milieu agricole, Qualité de l'air, Bien-être animal

Services

Ces travaux contribueront à l'amélioration des équipements d'épandage.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec | Université Laval

Cela pourrait vous intéresser

2017-2019 • Production animale

Expérimentation des quantités optimales d’orge nue en remplacement du maïs-grain dans l’alimentation des bovins laitiers en climat nordique – Volet économique

Analyse économique d'un projet visant à mesurer la quantité optimale d’orge nue pouvant remplacer une partie du maïs-grain dans une ration alimentaire pour les vaches laitières sans affecter la production de lait et ses composantes.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Validation des outils préconisés pour réduire la saturation des sols en phosphore par une analyse de l'état des sols et du bilan de phosphore dans une région à forte densité animale

Ce projet se veut une occasion de démontrer que les efforts déployés par les producteurs pour mieux répartir le phosphore sur le territoire portent fruit et que les indicateurs utilisés pour déterminer les seuils de saturation en phosphore ont un lien avec le bilan et la dynamique du phosphore apporté dans les sols.

Chercheur : Marc-Olivier Gasser

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
2016-2018 • Production animale

Implantation d’une technologie innovatrice et économique de traitement d’air en production porcine

L’IRDA et le CRIUCPQ travaillent au développement d’une unité de traitement de l’air permettant de réduire les émissions provenant d’une porcherie.

En savoir plus sur le projet