Étude des principaux facteurs physicochimiques et environnementaux pouvant expliquer la variabilité des rendements dans les bleuetières

Carl Boivin, chercheur

Carl Boivin

Chercheur

418 643-2380
poste 430

Joindre Carl Boivin

Description

Le prélèvement en eau de bleuetières situées au Saguenay–Lac-Saint-Jean a fait l’objet d’un suivi de 2015 à 2018 par l’IRDA. Ces mesures indiquent d’abord que, dans le contexte actuel de production, le bleuet nain est une culture avec un besoin en eau qui peut être qualifié de faible. De plus, les rendements mesurés sont très variables à l’intérieur même d’un champ et peuvent être anticipés avec le type de suivi réalisé. Le prélèvement en eau mesuré suggère aussi que le potentiel de rendement des bleuetières suivies est fort probablement plus élevé. Actuellement, ce prélèvement est généralement de 50 % inférieur à la demande en évapotranspiration potentielle. Dans le cadre de ce projet, une bleuetière en année de production fera l’objet d’un suivi du statut hydrique du sol en 40 endroits afin de relier le prélèvement en eau aux rendements et à des facteurs physicochimiques et environnementaux pouvant expliquer la variabilité des rendements.

Objectif(s)

  • Consolider l’approche du « prélèvement en eau de la culture » comme un indice pour évaluer le potentiel de rendement du bleuetier.
  • Identifier des conditions environnementales, autres que la génétique des plants, qui sont favorables à un prélèvement en eau supérieur par la culture qui est supérieur.
  • Proposer des interventions pour augmenter le rendement des zones de champs plus faibles.

De 2019 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Gestion optimale de l'eau

Service

Un meilleur prélèvement de l'eau contribuera à augmenter le rendement des bleuetières.

Partenaires

Ferme forestière Paul Grenon et fils | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Cela pourrait vous intéresser

Tunnels de plastique
2018-2021 • Production fruitière

Développement de nouveaux systèmes d’abris adaptés à la production biologique de framboises afin de réduire les infestations de ravageurs et augmenter la productivité et la rentabilité de la culture

Ce projet vise à concevoir et à valider une nouvelle génération de grands tunnels à toit escamotable automatique, de nouveaux matériaux de recouvrement et des moustiquaires pour prolonger la saison de récolte.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej
Tordeuse à bandes obliques, Crédit-photo : Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ
2019-2022 • Production fruitière

Stratégie de lutte biologique contre la tordeuse à bandes obliques en verger sous confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme

Élaboration d'une stratégie de lutte biologique contre la tordeuse à bandes obliques dans un contexte où la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme est utilisée.

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Gérald Chouinard
Punaise marbrée
2019-2023 • Production fruitière

Développement de techniques attracticides pour le dépistage et la lutte aux punaises pentatomides des vergers

Acquisition des connaissances nécessaires pour le développement de la lutte attracticide contre les punaises pentatomides, actuelles et à venir, dans les vergers de pommiers.

En savoir plus sur le projet

Gérald Chouinard
Daniel Cormier