Caractérisation biologique des sols pour accroître la productivité des pommes de terre et pour conserver la santé des sols

Richard Hogue, chercheur

Richard Hogue

Chercheur

418 643-2380
poste 420

Joindre Richard Hogue

Description

L'accroissement de la productivité des systèmes de production de pommes de terre et la préservation de la qualité des sols nécessitent une meilleure connaissance des interactions entre les propriétés biologiques, physico-chimiques et agronomiques des sols cultivés sous divers environnements. Le projet a permis d'intégrer les caractéristiques biologiques et métagénomiques à une base de données élaborée par l'équipe du docteur Parent depuis quatre ans et qui regroupe les caractéristiques physico-chimiques, agronomiques et environnementales des sols de 16 zones géoréférencées et cultivées sous divers systèmes de production de pommes de terre.

Objectif(s)

  • Déterminer les caractéristiques biologiques structurales et fonctionnelles de sols sous divers systèmes de cultures de pommes de terre.
  • Élaborer une base de données regroupant les caractéristiques biologiques, physico-chimiques, agronomiques et environnementales pour accroître le rendement et la qualité des cultures et préserver la productivité des sols.

De 2014 à 2017

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Santé des sols, Analyses de laboratoire

Services

Ce projet contribuera à préserver la qualité des sols servant à la culture des pommes de terre.

Partenaires

Innov'Action, Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Université Laval

Cela pourrait vous intéresser

Galinsoga
2016-2018 • Production maraîchère

Lutte au galinsoga en maraîchage biologique

Ce projet évalue différents moyens de lutte physique et culturale au galinsoga, la principale préoccupation d'un bon nombre de maraîchers conventionnels et biologiques.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc
Engrais verts

État de la situation du ratio carbone labile / carbone organique total des sols de la région du Saguenay–Lac-St-Jean

Un apport en carbone labile déménagerait une quantité de phosphore vers la solution du sol, le rendant de nouveau disponible pour l'assimilation par les plantes en croissance.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Mauvaises herbes
2015-2016 • Production maraîchère

Évaluation de produits désherbants pour les bordures de paillis de plastique utilisées en agriculture biologique

Une série de produits au pouvoir désherbant prometteur seront testés à la jonction des plastiques et du sol sur une flore présente naturellement au champ.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc