Lutter contre le carpocapse de la pomme par confusion sexuelle – phase II

Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Il s’agit d’un mandat confié à l’IRDA pour coordonner et pour consolider l’utilisation de la méthode de lutte par confusion sexuelle du carpocapse de la pomme sur minimalement 35 % des entreprises de vergers de pommes du Québec ou 40 % des surfaces en production.

Objectif(s)

  • S’assurer qu’un minimum de 35 % des entreprises pomicoles utilisent la lutte par confusion sexuelle du carpocapse de la pomme.
  • S’assurer que la lutte par confusion sexuelle du carpocapse de la pomme soit utilisée sur un minimum de 40 % des surfaces de vergers de pommiers.

De 2018 à 2020

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Comparativement à l’application d’insecticides, cette méthode diminue les risques pour la santé humaine et pour l’environnement.

Partenaires

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec | Plusieurs clubs-conseils

Publications

Cela pourrait vous intéresser

Diffuseur de phéromone
2016-2018 • Production fruitière

Utilisation à grande échelle de la confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme dans les vergers québécois

Projet ayant pour but d’augmenter les surfaces de vergers en confusion sexuelle contre le carpocapse de la pomme dans toutes les régions pomicoles du Québec.

Chercheur : Daniel Cormier

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Feu bactérien
2015-2018 • Production fruitière

Distribution de la période d'infection des ascospores de venturia inaequalis

Projet d'amélioration du logiciel RIMpro pour mieux prédire le risque des infections de tavelure en cours de pluie.

Chercheur : Vincent Philion

En savoir plus sur le projet

Vincent Philion
Fraises
2016-2017 • Production fruitière

Impact de l’apport de matières organiques et de biostimulants sur le rétablissement et le maintien de la santé des sols et du rendement d’une fraisière en rangs nattés présentant un historique de dépérissement

L’objectif de ce projet était de voir si l’apport de deux types d’engrais organiques ou de biostimulants permet d’obtenir des plants plus vigoureux et moins enclins au dépérissement.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry