Filets de polymères biosourcés pour l’amélioration des systèmes d’exclusion des ravageurs et la réduction de l’utilisation des pesticides et combustibles fossiles en agriculture (phase 1)

Gérald Chouinard, chercheur

Gérald Chouinard

Chercheur

450 653-7368
poste 340

Joindre Gérald Chouinard
Daniel Cormier, chercheur

Daniel Cormier

Chercheur

450 653-7368
poste 360

Joindre Daniel Cormier

Description

Ce projet vise à valider l’hypothèse générale selon laquelle un biopolymère peut être utilisé avec succès en remplacement d’un produit pétrolier d’origine fossile pour la conception de filets d’exclusion possédant des caractéristiques supérieures destinés à la protection phytosanitaire des cultures de fruits et légumes, et ainsi permettre de réduire davantage l’utilisation des pesticides sans effet adverse sur l’émission de GES.

Objectif(s)

  • Évaluer les possibilités d’utilisation d’un biopolymère comme composant de filets d’exclusion pour la protection de fruits et légumes à haute valeur économique.
  • Caractériser les propriétés physico-chimiques de candidats actuels de biopolymères.
  • Améliorer les propriétés antiparasitaires de filets constitués de certains de ces biopolymères par modification de surface au niveau nanométrique (maladies) et millimétrique (insectes).

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Ce projet permet de réduire l'utilisation de pesticides sans effet adverse sur les émissions de gaz à effet de serre.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation | Dubois Agrinovation | École Polytechnique de Montréal | Université McGill

Publications

Cela pourrait vous intéresser

Drosophile à ailes tachetées
2016-2019 • Production fruitière

Stratégies de lutte pour réduire l’impact phytosanitaire de la drosophile à ailes tachetées

Ce projet vise à valoriser la lutte biologique de la drosophile à ailes tachetées par l’évaluation d’un complexe d’ennemis naturels attaquant divers stades de développement de ce ravageur.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej
Bleuetière
2015-2016 • Production fruitière

Bleuetière infectée par le phytoplasme du flétrissement : mesurer la productivité de plants d’apparence saine n’ayant jamais reçu d’apports d’azote

Dans une bleuetière en corymbe où le phytoplasme du flétrissement a été détecté, les plants n’ayant jamais reçu d’apports d'azote par la fertilisation sont plus vigoureux et plus homogènes que les plants ayant reçu des apports d'azote.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Christine Landry