Effets des engrais verts sur la stabilité structurale de sols tills en estrie (volet économique)

Luc Belzile

Description

Dans ce projet réalisé par le Club agroenvironnemental (CAE) de l’Estrie, l’IRDA était responsable de l’analyse économique. Le projet initial du CAE Estrie visait à déterminer l’effet de différents engrais verts sur la stabilité structurale de sols d'origine tills en Estrie. Le projet avait une durée de trois années où des parcelles d'engrais verts ont été implantées dans les cultures de maïs ensilage et de blé.

Objectif(s)

  • Déterminer l’effet des différents engrais verts intercalaires sur la stabilité structurale des sols d'origine tills en Estrie.
  • La durabilité dans le temps de l'effet des engrais verts sur la stabilité structurale sera aussi étudiée.

De 2015 à 2017

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols, Gestion des matières fertilisantes

Services

Les engrais verts favorisent la stabilité structurale des sols.

Partenaire

Club agroenvironnemental de l'Estrie

Cela pourrait vous intéresser

2018-2019 • Grandes cultures

L'HebdEau : un projet pilote qui propose des outils d'aide à la décision pour la gestion de l'irrigation

Ce projet vise à offrir un outil d’aide à la décision qui s’appuie sur des observations en parcelles phares et sur la diffusion d’informations pertinentes aux entreprises qui irriguent.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin

Vitrine technologique sur les outils d’aide à la décision pour la régie de l’eau en contextes agricoles variés

Ce projet propose de comparer plusieurs outils d'aide à la décision et les technologies qui les entourent dans un contexte de neutralité.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2019-2022 • Grandes cultures

Utilisation optimale de l'eau et des nutriments par les cultures au moyen du drainage contrôlé

La démarche du projet repose sur des mesures en continu des hauteurs de la nappe d'eau au champ, des exportations d'eau et des flux de sédiments, d'azote et de phosphore au drain de quatre champs en production de grandes cultures.

En savoir plus sur le projet

Aubert Michaud, retraité