Évaluation de la rentabilité des applications d’engrais azoté à efficacité améliorée

Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chargé de projets

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Ce projet de recherche mené par le centre de recherche sur les grains CÉROM vise à évaluer l’efficacité et la rentabilité des applications d’engrais azoté à efficacité améliorée à base d’urée dans la culture du blé d’automne dans les conditions environnementales du Québec.

Dans ce projet, l’IRDA est responsable de l’analyse de rentabilité de la pratique.

Responsable du projet au Centre de recherche sur les grains (CÉROM) :
Marie Bipfubusa, Ph. D.
Chercheure en régie des cultures
Tél. : 450 464-2715, poste 236
Courriel : marie.bipfubusa@cerom.qc.ca

Objectif(s)

  • Comparer les effets de l’urée non traitée et de trois engrais azotés à efficacité améliorée sur :
    • les rendements et la qualité des grains du blé d’automne;
    • l’efficacité d’utilisation de N par le blé d’automne;
    • la rentabilité de la culture du blé d’automne.

De 2019 à 2022

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes

Service

Les analyses économiques de l'IRDA permettent notamment de mesurer les coûts d'implantation et la rentabilité de pratiques agricoles.

Partenaire

Centre de recherche sur les grains

Cela pourrait vous intéresser

Champ d'avoine
2013-2017 • Grandes cultures

Essais de fertilisation NPK pour la culture de l’avoine en sol minéral à l’échelle du Québec

Ce projet vise à acquérir une meilleure connaissance des exigences nutritionnelles de l’avoine afin d’outiller les producteurs, conseillers et les acteurs du milieu agricole.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Canola
2016-2019 • Grandes cultures

Impact de la gestion des effluents d’élevage et du travail du sol sur la qualité et la salubrité des eaux de drainage en cultures annuelles de canola et de blé

Du canola et du blé (rotation blé-maïs-canola) ont été semés en 2016 et 2017 sur 12 parcelles expérimentales comportant le travail du sol en parcelles principales (travail réduit et chisel) et le mode de fertilisation (engrais minéraux, 25 m3/ha de lisier et 50 m3/ha de lisier) en sous-parcelles.

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Marc-Olivier Gasser
Terre
2016-2018 • Grandes cultures

Identifier des indicateurs biologiques de la santé des sols par l'analyse métagénomique de sols cultivés en grandes cultures sous diverses régies

Le projet propose d’identifier et d’intégrer des indicateurs biologiques aux outils d’aide à la décision pour conserver la santé et la productivité des sols et les cultiver selon des systèmes de production durables.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue