Étude du potentiel pesticide d’une huile issue de la pyrolyse de résidus de biomasse

Stéphane Godbout

Chercheur, ing., agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

L'agriculture québécoise se retrouve actuellement confrontée à la problématique des pesticides synthétiques d’origine fossile. Les effets indésirables sur l’environnement ainsi que sur la santé humaine, provoqués par l’emploi intensif de ces produits, amènent le monde agricole à chercher des alternatives plus écologiques pour protéger leurs récoltes contre les insectes ravageurs et les maladies. À ce titre, nous proposons d’utiliser une huile, produite par pyrolyse de résidus agricoles ou forestiers, comme biopesticide.

Objectif(s)

  • Démontrer qu’il est possible de produire par le biais d’une technologie relativement simple un pesticide « vert » aussi efficace que les produits synthétiques traditionnellement utilisés.
  • Permettre à l’IRDA de développer ses compétences en matière de biopesticides et de pyrolyse.

De 2016 à 2018

Durée du projet

Valorisation des résidus, Agriculture biologique

Services

Ce nouveau biopesticide, fabriqué à partir de résidus agricoles et forestiers, pourrait contribuer à réduire l'utilisation des produits chimiques.

Partenaires

Mitacs | Centre de recherche industrielle du Québec | Charbon de bois Feuille d’Érable

Cela pourrait vous intéresser

2014-2017

Valorisation de résidus agricoles par conversion thermochimique afin de produire un combustible destiné aux systèmes de chauffage au mazout no 2 actuellement en place dans les entreprises serricoles

Ce projet de recherche a permis de transformer, par pyrolyse rapide, diverses matières résiduelles agricoles en un biocombustible destiné aux systèmes de chauffage fonctionnant au mazout no 2.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2020-2023

Estimation des débits d’étiages en petits bassins

Développement d'une méthode d'estimation des débits d'étiage/écologiques dans le contexte de l'aménagement des ponceaux en tenant compte de l'impact des changements climatiques.

Chercheur : Simon Ricard

En savoir plus sur le projet

Simon Ricard
2018-2019

Valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole : Tests stratégiques de criblage sur les résidus

Les présents travaux consistent à rendre disponible l’expertise de l’IRDA dans le domaine agroenvironnemental pour mener à bien l’étude sur la valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout