Analyse coûts/bénéfices d’actions proposées afin de réduire l’apport en phosphore à la Baie Missisquoi en provenance du bassin-versant de la Rivière de la Roche

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud

Chercheur

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud
Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Le sous-bassin versant de la Rivière de la Roche a un des taux les plus élevés d’exportation de phosphore et de sédiments de l’ensemble du bassin de la Baie Missisquoi, laquelle interpelle particulièrement le milieu agricole. Le but du projet est de localiser les principales sources d’émission de phosphore à l’échelle du bassin versant et d’identifier des scénarios d’actions agroenvironnementales susceptibles de réduire les charges de phosphore à la Baie Missisquoi dans l’ordre de 40 %. Une analyse coûts/bénéfices des scénarios proposés est également réalisée afin de promouvoir l’acceptabilité et l’adoption de pratiques de gestion alternatives par la communauté agricole.

Objectif(s)

  • Estimer les charges de sédiments, d’azote et de phosphore de la rivière de la Roche, d’après les données historiques sur les rejets et sur la qualité de l’eau;
  • Identifier les meilleures pratiques de gestion bénéfiques (PGB) et élaborer des scénarios de réduction de la pollution adaptés au contexte agricole;
  • Estimer les coûts de la mise en œuvre de PGB.

De 2018 à 2019

Durée du projet

Grandes cultures, Production animale

Secteurs d'activité

Protection de l'eau

Service

Ce projet contribuera à la qualité de l’eau de la Baie Missisquoi.

Partenaires

Lake Champlain Basin Program via le programme 2017 Pollution Prevention & Habitat Conservation Grants, Organisme Bassin Versant Baie Missisquoi

Cela pourrait vous intéresser

2018-2019 • Grandes cultures

Améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau de pluie et d’irrigation par la culture : intervenir dans le système cultural de la pomme de terre

Ce projet propose d’intervenir dans un système cultural typique de la pomme de terre afin de favoriser la valorisation de l’eau et de l’azote par cette culture. 

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Terre
2016-2018 • Grandes cultures

Identifier des indicateurs biologiques de la santé des sols par l'analyse métagénomique de sols cultivés en grandes cultures sous diverses régies

Le projet propose d’identifier et d’intégrer des indicateurs biologiques aux outils d’aide à la décision pour conserver la santé et la productivité des sols et les cultiver selon des systèmes de production durables.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
Champ de maïs
2017-2021 • Grandes cultures

Systèmes de grandes cultures à haut rendement et réévaluation de l’usage du glyphosate

Ce projet de l’IRDA vise à évaluer l’impact de l’application de divers taux de glyphosate dans des systèmes de grandes cultures sur le microbiome des sols et des rhizosphères des cultures.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue