Analyse coûts/bénéfices d’actions proposées afin de réduire l’apport en phosphore à la Baie Missisquoi en provenance du bassin-versant de la Rivière de la Roche

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud

Chercheur

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud
Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Le sous-bassin versant de la Rivière de la Roche a un des taux les plus élevés d’exportation de phosphore et de sédiments de l’ensemble du bassin de la Baie Missisquoi, laquelle interpelle particulièrement le milieu agricole. Le but du projet est de localiser les principales sources d’émission de phosphore à l’échelle du bassin versant et d’identifier des scénarios d’actions agroenvironnementales susceptibles de réduire les charges de phosphore à la Baie Missisquoi dans l’ordre de 40 %. Une analyse coûts/bénéfices des scénarios proposés est également réalisée afin de promouvoir l’acceptabilité et l’adoption de pratiques de gestion alternatives par la communauté agricole.

Objectif(s)

  • Estimer les charges de sédiments, d’azote et de phosphore de la rivière de la Roche, d’après les données historiques sur les rejets et sur la qualité de l’eau;
  • Identifier les meilleures pratiques de gestion bénéfiques (PGB) et élaborer des scénarios de réduction de la pollution adaptés au contexte agricole;
  • Estimer les coûts de la mise en œuvre de PGB.

De 2018 à 2019

Durée du projet

Grandes cultures, Production animale

Secteurs d'activité

Protection de l'eau

Service

Ce projet contribuera à la qualité de l’eau de la Baie Missisquoi.

Partenaires

Lake Champlain Basin Program via le programme 2017 Pollution Prevention & Habitat Conservation Grants, Organisme Bassin Versant Baie Missisquoi

Cela pourrait vous intéresser

Champ de soya
2017-2020 • Grandes cultures

Expérimentation de différentes méthodes pour corriger et prévenir la dégradation des sols en grandes cultures – volet économique

Analyse économique d'un projet qui vise à expérimenter différentes méthodes pour réduire les risques de compaction et corriger les problèmes de compaction en surface.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Chia
2015-2018 • Grandes cultures

Le chia : une nouvelle culture pour la production biologique au Québec

Ce projet de deux ans a permis de comparer les rendements en graines de chia pour trois dates de semis et trois taux de semis.

En savoir plus sur le projet

Chardon
2014-2017 • Grandes cultures

Propagation végétative et capacité régénérative du chardon et du laiteron sous régie biologique

Le but du projet était d’étudier la propagation végétative et la capacité de régénération du chardon et du laiteron afin d’établir des stratégies efficaces de désherbage.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc