Validation des indicateurs de santé des sols comme outils de prédiction de fourniture en azote des sols pour des recommandations en engrais azotés plus justes

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Dans le cadre de ce projet, nous voulons établir le lien entre les paramètres biologiques (respiration, azote et groupements fonctionnels biologiques (génomique et PCR), physiques (agrégat et compaction) et chimiques des sols, comme indiqués dans le test de santé de Cornell, et la fourniture en azote du sol. L’objectif est de définir un modèle de prédiction de fourniture en N du sol se basant sur certains indicateurs biologiques de santé de ce dernier.

Une estimation juste de la fourniture en azote du sol permettrait une réduction de l’apport en engrais minéral pour un même rendement des cultures, ce qui aurait un effet direct sur les coûts des intrants agricoles et une diminution des exportations d’azote dans l’environnement. Nous prévoyons effectuer les essais dans la culture du maïs-grain, car celle-ci est nitrophile et a un grand impact sur la qualité des sols.

Objectif(s)

  • Corréler les divers paramètres de santé des sols avec la capacité de fourniture en azote du sol et les rendements des cultures.
  • Développer un modèle de prédiction de la disponibilité de l’azote du sol basé sur les paramètres biologiques des tests de Cornell, de Haney et des fonctionnalités bactériennes.
  • Transférer les modèles de prédiction et les techniques analytiques aux intervenants du milieu, soit les clubs-conseils et les laboratoires d’analyses offrant leurs services.

De 2017 à 2020

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes

Service

Une estimation juste de la fourniture en azote du sol permettra une réduction de l’apport en engrais minéral.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Groupe Environex

Cela pourrait vous intéresser

Sphaigne
2013-2017 • Grandes cultures

Développement de techniques de contrôle de la nappe d’eau dans les bassins de culture de sphaigne

Le but de ce projet était de développer des techniques afin de contrôler efficacement le niveau de la nappe d’eau dans des bassins de culture de sphaigne. Pour y arriver, des systèmes d’irrigation souterraine ont été mis en place sur différents sites expérimentaux.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Terre
2016-2018 • Grandes cultures

Identifier des indicateurs biologiques de la santé des sols par l'analyse métagénomique de sols cultivés en grandes cultures sous diverses régies

Le projet propose d’identifier et d’intégrer des indicateurs biologiques aux outils d’aide à la décision pour conserver la santé et la productivité des sols et les cultiver selon des systèmes de production durables.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
Champ de maïs
2017-2021 • Grandes cultures

Systèmes de grandes cultures à haut rendement et réévaluation de l’usage du glyphosate

Ce projet de l’IRDA vise à évaluer l’impact de l’application de divers taux de glyphosate dans des systèmes de grandes cultures sur le microbiome des sols et des rhizosphères des cultures.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue