Utilisation du séquençage à haut débit pour l’identification d’organismes pathogènes des plantes

Richard Hogue, chercheur

Richard Hogue

Chercheur

418 643-2380
poste 420

Joindre Richard Hogue
Luc Belzile, chercheur

Luc Belzile

Chercheur

418 643-2380
poste 630

Joindre Luc Belzile

Description

Le projet vise à évaluer et à mettre au point un processus diagnostique utilisant le séquençage à haute débit pour offrir :

  • une évaluation précise par pathogène de la capacité d’identification comparativement à une approche diagnostique conventionnelle;
  • des processus adaptés à des approches diagnostiques ou de détection permettant un traitement rapide, précis et économique;
  • une interprétation rapide et accessible des données par le développement d’une interface Web intuitive;
  • le transfert et la validation de la stratégie de diagnostic par séquençage à haut débit et l’intégration d’une base de données spécialisée et entraînée qui permettra d’accroître la vitesse de traitement des données par l’interface web.

Cette approche diagnostique innovante contribuera significativement au développement et à l’adoption des méthodes diagnostiques basées sur le séquençage à haut débit et l’établissement des diagnostics sera ainsi simplifié.

Objectif(s)

  • Démontrer que la technique permet d’identifier simultanément, rapidement et précisément les organismes pathogènes responsables des principales maladies des plantes en grandes cultures, des pommes de terre et des cultures maraîchères.
  • Produire une évaluation précise par pathogène de la capacité d’identification.
  • Établir des processus adaptés à des approches diagnostiques ou de détection permettant un traitement rapide, précis et économique.
  • Permettre une interprétation rapide et accessible des données par le développement d’une interface Web intuitive.

De 2019 à 2023

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

Le séquençage d'ADN détecte tous les organismes présents dans un sol.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval | Centre de recherche sur les grains

Cela pourrait vous intéresser

Engrais verts

Effet des légumineuses, des fumiers et du compost sur la dynamique de l'azote et la diversité microbienne du sol en production biologique

Cette étude a intégré trois facteurs établis dans un dispositif en split-split-plot, soit le mode de travail du sol, les cultures de rotation en agriculture biologique et l’apport de fumier ou de compost

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Brocoli
2017-2018 • Production maraîchère

Utilisation de la confusion sexuelle pour lutter contre la cécidomyie du chou-fleur dans le brocoli

Ce projet comparera le potentiel de différents mélanges de phéromones dans leur capacité à nuire à l’habileté des mâles de cécidomyie du chou-fleur à localiser les femelles de cécidomyies du chou-fleur.

En savoir plus sur le projet

Carottes
2014-2017 • Production maraîchère

Impact d’engrais verts et de fertilisants organiques sur le rendement et l’innocuité de la carotte biologique en terre noire

Des parcelles de carottes en terre noire comportant neuf traitements ont été mises en place à la Plateforme d’innovation en agriculture biologique située à Saint-Bruno-de-Montarville.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté