Recherche participative d’alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changements climatiques

Aubert Michaud, chercheur

Aubert Michaud, retraité

Chercheur, Ph. D.

418 643-2380
poste 690

Joindre Aubert Michaud, retraité

Description

Le projet propose de coproduire, avec les usagers et organisations locales responsables de la gestion de l’eau, des stratégies d’adaptation potentielles pour éviter les conflits d’usage face aux changements climatiques en milieu agricole. Un portrait global des conflits potentiels d’usage de l’eau en climat actuel et futur pour cinq régions agricoles à l’étude ainsi qu’un outil d’analyse à référence spatiale des conflits potentiels seront notamment développés dans le cadre du projet.

Objectif(s)

  • Encourager le développement d’une méthode harmonisée de comptabilisation des besoins en eau et leur mise en relation spatiale avec la distribution des prédictions des débits d’étiage en climat actuel et futur.
  • Développer et évaluer des méthodes et des outils pour l’analyse et la résolution de conflits de manière participative avec les usagers des régions ciblées.

De 2016 à 2019

Durée du projet

Protection de l'eau

Service

Cette initiative contribuera à éviter les conflits d’usage de l'eau en milieu agricole.

Partenaires

Groupe AGÉCO | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec - Programme Prime-Vert

Publications

Cela pourrait vous intéresser

2018-2019

Valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole : Tests stratégiques de criblage sur les résidus

Les présents travaux consistent à rendre disponible l’expertise de l’IRDA dans le domaine agroenvironnemental pour mener à bien l’étude sur la valorisation des résidus agroalimentaires en biomolécules d’intérêt agricole.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2014-2017

Valorisation de résidus agricoles par conversion thermochimique afin de produire un combustible destiné aux systèmes de chauffage au mazout no 2 actuellement en place dans les entreprises serricoles

Ce projet de recherche a permis de transformer, par pyrolyse rapide, diverses matières résiduelles agricoles en un biocombustible destiné aux systèmes de chauffage fonctionnant au mazout no 2.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
2017-2021

Approche isotopique pour la compréhension du comportement érosif des sols

Quantification de l’importance des mouvements de sol et de la production nette de sédiments au cours des 50 dernières années pour des sols de texture contrastée et comparaison de ces résultats à ceux générés par la modélisation d'un bassin versant.

Chercheur : Claude Bernard

En savoir plus sur le projet

Claude Bernard