Impact du type de plancher sur les émissions d’odeurs en production porcine : évaluation des émissions moyennes et quantification des réductions dans les bâtiments d’engraissement

Stéphane Godbout, chercheur

Stéphane Godbout

Chercheur

418 643-2380
poste 600

Joindre Stéphane Godbout

Description

Le but du projet est de démontrer que les bâtiments porcins de nouvelle génération, avec plancher latté au 2/3 ou plus de la superficie dégagent moins d’odeurs.

Objectif(s)

  • Établir une méthodologie simplifiée de mesure des émissions d’odeurs.
  • Quantifier les émissions d’odeurs émanant des engraissements en fonction de leur type de plancher.

De 2016 à 2017

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Bien-être animal, Qualité de l'air

Services

L'expertise de l'IRDA permet aux producteurs de rentabiliser leurs investissements en augmentant la durée de vie de bâtiments agricoles qui favorisent le bien-être des animaux d’élevage.

Partenaire

Centre de développement du porc du Québec

Cela pourrait vous intéresser

Vache laitière Holstein
2019-2021 • Production animale

Analyse de rentabilité de techniques de répulsion des mouches en production laitière biologique

Dans ce projet initié par Agrinova, l’IRDA assure l’analyse de rentabilité de techniques de répulsion des mouches au pâturage en contexte de production laitière biologique.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Vaches laitières
2017-2019 • Production animale

Expérimentation des quantités optimales d’orge nue en remplacement du maïs-grain dans l’alimentation des bovins laitiers en climat nordique – Volet économique

Analyse économique d'un projet visant à mesurer la quantité optimale d’orge nue pouvant remplacer une partie du maïs-grain dans une ration alimentaire pour les vaches laitières sans affecter la production de lait et ses composantes.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Luc Belzile
Rivière
2019-2023 • Production animale

Développer une procédure et des outils pour la détermination des sources de contamination fécale de l’eau à l’aide de marqueurs génétiques

Ce projet vise à développer une procédure qui permettra d’identifier les espèces animales à l’origine de la contamination fécale à l’aide de marqueurs génétiques.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté