Quantification de l’érosion des sols organiques en production horticole à l’aide du césium-137

Claude Bernard

Chercheur associé, Ph. D.

Joindre Claude Bernard
Marc-Olivier Gasser, chercheur

Marc-Olivier Gasser

Chercheur, agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 650

Joindre Marc-Olivier Gasser

Description

Les sols organiques en production horticole perdent de 0,3 à 4 cm annuellement et ne se régénèrent pas. Les principaux processus de dégradation seraient la décomposition microbienne, le tassement (50 %) ainsi que l’érosion (50 %). L’intensité réelle de l’érosion est cependant mal connue. La mesure de la redistribution spatiale du césium-137 (Cs-137) offre cependant une approche rapide et efficace pour la quantifier. La mesure de ce radioisotope dans 28 champs soumis à différentes expositions aux agents atmosphériques et à certaines pratiques antiérosives permettra de quantifier la sévérité à long terme (60+ ans) de l’érosion pour ces types de sols.

Objectif(s)

  • À l’aide du Cs-137, quantifier l’érosion cumulée depuis le début des années 1960 sur des sols organiques dans 28 champs.
  • Comparer les taux d’érosion révélés par les mesures de Cs-137 à ceux obtenus avec des mesures contemporaines.
  • Contribuer à la mise au point d’une approche intégrée de conservation des sols organiques à vocation horticole.

De 2019 à 2023

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Santé des sols

Service

Ce projet contribuera à une meilleure conservation des terres noires.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Université Laval

Cela pourrait vous intéresser

Le défi de l’eau : l’Île d’Orléans se mobilise

Ce projet vise à explorer et à expérimenter de nouvelles approches et façons de faire pour maintenir, développer et mettre en valeur le secteur bioalimentaire de l'Île d'Orléans en évaluant des solutions qui ont le potentiel de diminuer, voir éliminer, le déficit hydrique sur ce territoire.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Stéphane Godbout
2014-2017 • Production maraîchère

Impact d’engrais verts et de fertilisants organiques sur le rendement et l’innocuité de la carotte biologique en terre noire

Des parcelles de carottes en terre noire comportant neuf traitements ont été mises en place à la Plateforme d’innovation en agriculture biologique située à Saint-Bruno-de-Montarville.

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
2018-2020 • Production maraîchère

Développement d’une régie de production biologique de jeunes pousses de légumes : approche multidisciplinaire

Ce projet vise à développer un système de production biologique de verdures pour bébés.

Chercheurs : Caroline Côté Annabelle Firlej Carl Boivin Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Annabelle Firlej
Carl Boivin
Maryse Leblanc
F