Développement d’une fertilisation azotée mixte d'engrais à libération contrôlée et conventionnelle permettant de contrer le lessivage et de stabiliser les rendements annuels en pommes de terre

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Apporter une majorité des besoins en azote sous une forme très peu lessivable permettra de minimiser la perte d'azote et d'appliquer une dose d'azote plus près de celle réellement nécessaire, de stabiliser et peut-être d'augmenter les rendements de la pomme de terre. L'emploi d'ECV au démarrage contrera le délai de libération de l’ELC au printemps.

Objectif(s)

  • Minimiser le lessivage du nitrate (NO3) et stabiliser les rendements en fonction de la nutrition en azote.
  • Déterminer :
    • quelle partie des besoins en azote doit être apportée sous forme ECV au démarrage;
    • s'il est possible de diminuer la dose globale d'azote apporté;
    • si tout l'engrais peut être appliqué à la plantation.
  • Déterminer l’effet des divers scénarios sur les rendements, le taux d’utilisation d'azote des engrais et le nitrate résiduel.
  • Comparer les revenus et les coûts des différents traitements.

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes

Service

Une telle stratégie de fertilisation contribuera à la productivité de la culture et à la qualité de l’environnement.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Innov'Action | Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cela pourrait vous intéresser

Ferme - Île d'Orléans

Le défi de l’eau : l’Île d’Orléans se mobilise

Ce projet vise à explorer et à expérimenter de nouvelles approches et façons de faire pour maintenir, développer et mettre en valeur le secteur bioalimentaire de l'Île d'Orléans en évaluant des solutions qui ont le potentiel de diminuer, voir éliminer, le déficit hydrique sur ce territoire.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Stéphane Godbout
Molécules d'ADN
2019-2023 • Production maraîchère

Utilisation du séquençage à haut débit pour l’identification d’organismes pathogènes des plantes

Évaluation et mise au point d'un processus diagnostique utilisant le séquençage à haute débit pour l’identification d’organismes pathogènes des plantes.

Chercheurs : Richard Hogue Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue
Luc Belzile
Fraisière
2014-2017 • Production maraîchère

Identification des causes du dépérissement des fraisiers pour élaborer des stratégies de lutte intégrée

Ce projet proposait de réaliser un inventaire exhaustif des virus, des phytoplasmes, des champignons et des nématodes dans les pépinières et les fraisières pour préciser les causes du dépérissement des fraisiers au Québec.

Chercheur : Richard Hogue

En savoir plus sur le projet

Richard Hogue