Développement d’une fertilisation azotée mixte d'engrais à libération contrôlée et conventionnelle permettant de contrer le lessivage et de stabiliser les rendements annuels en pommes de terre

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure, agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Apporter une majorité des besoins en azote sous une forme très peu lessivable permettra de minimiser la perte d'azote et d'appliquer une dose d'azote plus près de celle réellement nécessaire, de stabiliser et peut-être d'augmenter les rendements de la pomme de terre. L'emploi d'ECV au démarrage contrera le délai de libération de l’ELC au printemps.

Objectif(s)

  • Minimiser le lessivage du nitrate (NO3) et stabiliser les rendements en fonction de la nutrition en azote.
  • Déterminer :
    • quelle partie des besoins en azote doit être apportée sous forme ECV au démarrage;
    • s'il est possible de diminuer la dose globale d'azote apporté;
    • si tout l'engrais peut être appliqué à la plantation.
  • Déterminer l’effet des divers scénarios sur les rendements, le taux d’utilisation d'azote des engrais et le nitrate résiduel.
  • Comparer les revenus et les coûts des différents traitements.

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes

Service

Une telle stratégie de fertilisation contribuera à la productivité de la culture et à la qualité de l’environnement.

Partenaires

Cultivons l'avenir II | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Programme Innov'Action | Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cela pourrait vous intéresser

2016-2018 • Production maraîchère

Lâchers de trichogrammes par drones, une nouvelle approche pour lutter contre la pyrale du maïs dans le maïs sucré de transformation

Évaluation du potentiel de l'utilisation de drones pour optimiser les lâchers de trichogrammes contre la pyrale du maïs dans le maïs sucré de transformation au Québec.

En savoir plus sur le projet

Effet des légumineuses, des fumiers et du compost sur la dynamique de l'azote et la diversité microbienne du sol en production biologique

Cette étude a intégré trois facteurs établis dans un dispositif en split-split-plot, soit le mode de travail du sol, les cultures de rotation en agriculture biologique et l’apport de fumier ou de compost

Chercheure : Caroline Côté

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté

Gestion quantitative et qualitative de l’eau dans les cultures

Conception et réalisation d'une formation destinée aux conseillers agricoles.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin