Lâchers d’insectes stériles comme méthode de lutte biologique contre la drosophile à ailes tachetées : protocole de stérilisation, compétitivité des mâles irradiés et lâchers en conditions semi-naturelles

Annabelle Firlej, chercheure

Annabelle Firlej

Description

La drosophile à ailes tachetées (DAT), Drosophila suzukii (Matsumura) (Diptera : Drosophilidae), un nouveau ravageur apparu au Québec en 2010, qui s’attaque aux petits-fruits. Les dommages aux récoltes non protégées peuvent frôler les 100 %. Le projet consiste à stériliser des DAT en laboratoire et de les relâcher massivement dans les cultures comme moyen de lutte contre les DAT indigènes.

Objectif(s)

  • Évaluer le potentiel de la technique des insectes stériles comme nouvelle méthode de lutte biologique contre la DAT.
  • Mettre au point un protocole de stérilisation pour D. suzukii.
  • Évaluer la compétitivité des mâles D. suzukii irradiés en laboratoire et conditions semi-naturelles.

De 2014 à 2017

Durée du projet

Production fruitière

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Ce projet contribuera à lutter contre le plus important ravageur des petits fruits au Canada, la drosophile à ailes tachetées, présente au pays depuis 2006.

Partenaires

Innov'Action | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Ressources naturelles Canada | Collège Montmorency | Université de Montréal | Association internationale d'énergie atomique

Publications

Cela pourrait vous intéresser

2019-2023 • Production fruitière

Optimisation et intégration du Virosoft CP4 dans un programme de lutte contre le carpocapse de la pomme

Développement d'un outil de gestion de lutte au carpocapse de la pomme avec une formulation améliorée du Virosoft CP4.

En savoir plus sur le projet

Daniel Cormier
Gérald Chouinard
2019-2020 • Production fruitière

Étude des principaux facteurs physicochimiques et environnementaux pouvant expliquer la variabilité des rendements dans les bleuetières

Dans le cadre de ce projet, une bleuetière en année de production fera l’objet d’un suivi du statut hydrique du sol en 40 endroits afin de relier le prélèvement en eau aux rendements et à des facteurs physicochimiques et environnementaux pouvant expliquer la variabilité des rendements.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
2015-2016 • Production fruitière

Bleuetière infectée par le phytoplasme du flétrissement : mesurer la productivité de plants d’apparence saine n’ayant jamais reçu d’apports d’azote

Dans une bleuetière en corymbe où le phytoplasme du flétrissement a été détecté, les plants n’ayant jamais reçu d’apports d'azote par la fertilisation sont plus vigoureux et plus homogènes que les plants ayant reçu des apports d'azote.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Christine Landry
F