Développer une procédure et des outils pour la détermination des sources de contamination fécale de l’eau à l’aide de marqueurs génétiques

Caroline Côté, chercheure

Caroline Côté

Chercheure

450 653-7368
poste 310

Joindre Caroline Côté

Description

La contamination de l’environnement par des matières fécales représente un risque potentiel pour la santé publique et contribue à l’augmentation des coûts de traitement de l’eau. Bien que certains indices peuvent permettre de cibler l’origine potentielle de cette contamination, il est généralement difficile de la déterminer avec certitude et cela conduit à des difficultés dans la mise en place de stratégies visant l’amélioration de la qualité de l’eau. Ce projet vise à développer une procédure qui permettra d’identifier les espèces animales à l’origine de la contamination fécale à l’aide de marqueurs génétiques. Elle tiendra compte des sources humaines et animales (élevages, faune) de contamination.

Objectif(s)

  • Réaliser une revue de littérature sur les marqueurs génétiques permettant de cibler une contamination fécale universelle et de diverses espèces animales.
  • Déterminer les limites de détection et de quantification des marqueurs ciblés.
  • Documenter l’effet des conditions d’entreposage des fumiers/lisiers sur les marqueurs.
  • Mesurer les contributions relatives des marqueurs dans l’eau en conditions contrôlées.
  • Caractériser la persistance des marqueurs dans l’environnement.
  • Valider la méthode en conditions réelles d’utilisation à l’échelle du bassin versant.

De 2019 à 2023

Durée du projet

Production animale

Secteurs d'activité

Protection de l'eau, Réglementation environnementale

Services

La procédure développée permettra d'identifier les espèces animales à l'origine de la contamination de cours d'eau.

Partenaire

Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Cela pourrait vous intéresser

Porcs
2016-2017 • Production animale

Impact du type de plancher sur les émissions d’odeurs en production porcine : évaluation des émissions moyennes et quantification des réductions dans les bâtiments d’engraissement

Le but du projet est de démontrer que les bâtiments porcins de nouvelle génération, avec plancher latté au 2/3 ou plus de la superficie dégagent moins d’odeurs.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Porcelets
2019-2021 • Production animale

Amélioration du bien-être animal en production porcine par l'adoption d'une stratégie intelligente de contrôle d'ambiance

Ce projet propose d'ajouter des mesures de l'humidité relative et de la vitesse d'air au niveau du porc et d'intégrer ces paramètres au contrôle de la ventilation.

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout
Luc Belzile
Foin

Développement d'un outil numérique d'aide à la décision pour une optimisation des ressources en nutrition animale, en énergie et en biomatériaux

Développement d'un outil numérique permettant de déterminer rapidement la meilleure voie de valorisation possible pour les résidus agricoles.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout