Projet OGeMOS : Développement et déploiement d’un outil numérique de gestion de la matière organique des sols

Aubert Michaud, retraité

Chercheur, Ph. D.

Joindre Aubert Michaud, retraité
Marc-Olivier Gasser, chercheur

Marc-Olivier Gasser

Chercheur, agr., Ph. D.

418 643-2380
poste 650

Joindre Marc-Olivier Gasser

Simon Ricard

Chercheur, ing., M. Sc., M.A., Ph. D.

418 643-2380
poste 691

Joindre Simon Ricard

Description

Un bilan humique à l’équilibre est capital pour assurer la santé, la conservation, et la fertilité des sols. Le projet a pour objectif de développer un outil polyvalent destiné aux conseillers et aux producteurs agricoles permettant de simuler l’évolution de la matière organique des sols sous l’effet des pratiques agricoles et donc d’intégrer la préoccupation de la préservation à long terme de la matière organique des sols à la gestion courante des champs.

L’outil développé:
1. Supporte le diagnostic à l’échelle des champs;
2. Projette dans le temps l’évolution du bilan humique suivant différents scénarios alternatifs de gestion, incluant des choix de cultures, des engrais verts, le retrait des résidus de cultures (pailles, tiges, etc.) et l’apport d’amendements organiques de diverses origines.

Visitez la plateforme numérique OGEMOS.
Regardez nos vidéos Introduction à la plateforme numérique OGEMOS et Tutoriel pour utiliser la plateforme numérique OGEMOS.

Objectif(s)

  • Réviser les connaissances actuelles sur la modélisation de la matière organique des sols.
  • Revoir les coefficients culturaux liés aux principales cultures du Québec.
  • Développer un outil sous licence libre, modulaire, adaptable et avec la possibilité d’être utilisé de manière indépendante ou intégré dans un autre logiciel.
  • Fournir la documentation appropriée sur la plateforme développée.
  • Documenter les valeurs cibles de teneurs en matières organiques des sols pour les différentes régions du Québec.
  • Développer des scénarios de changements de pratique agricoles.
  • Vérifier à l’aide de jeux de données provenant du contexte agroclimatique québécois, les effets de la variable pédoclimatique et de la classe de drainage des sols sur l’évolution de la matière organique dans les sols.

De 2019 à 2021

Durée du projet

Grandes cultures, Production maraîchère

Secteurs d'activité

Santé des sols, Gestion des matières fertilisantes

Services

Partenaire

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation – Programme Prime-Vert

Cela pourrait vous intéresser

2020-2024 • Grandes cultures

Des balises techniques, économiques, sociales et environnementales au recours à l’Irrigation du maïs, du soya et des plantes fourragères

Ce projet de recherche vise l’instauration de balises techniques, économiques, sociales et environnementales lors de l’irrigation des grandes cultures et des plantes fourragères.

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin
Catherine Bossé
Simon Ricard
2016-2018 • Grandes cultures

Évaluation de la rentabilité des cultures de couverture à l'échelle de l'entreprise agricole

Dans ce projet, les bénéfices privés, à l’échelle de la ferme, des cultures de couverture ont été évalués, et ce, pour plusieurs de ces cultures et selon plusieurs modes d’implantation.

Chercheur : Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

2019-2022 • Grandes cultures

Impact des céréales d’automne sur la rentabilité, l’amélioration de la santé du sol et la réduction de l’usage des pesticides par rapport aux céréales de printemps

Dix sites d’essai seront installés deux années consécutives chez les producteurs dans dix régions en régie conventionnelle ou biologique pour comparer la performance des céréales d’automne à celle des céréales de printemps.

Chercheurs : Marc-Olivier Gasser Caroline Côté Luc Belzile

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Caroline Côté
F