Validation des outils préconisés pour réduire la saturation des sols en phosphore par une analyse de l'état des sols et du bilan de phosphore dans une région à forte densité animale

Marc-Olivier Gasser, chercheur

Marc-Olivier Gasser

Chercheur

418 643-2380
poste 650

Joindre Marc-Olivier Gasser

Description

Depuis l’entrée en vigueur du Règlement sur les exploitations agricoles, les producteurs agricoles doivent prendre en considération l'état de saturation des sols en phosphore pour valoriser leurs engrais de ferme et autres sources d'engrais phosphatés. La prise en considération de la richesse et de la saturation des sols en phosphore dans la réalisation des plans agroenvironnementaux de fertilisation a amené les producteurs à mieux répartir les fumiers sur le territoire. Toutefois, ils ne sont pas en mesure d'apprécier l'évolution de la saturation de leurs sols ou ils s'inquiètent de leur appauvrissement. Les indicateurs de saturation et de capacité de fixation des sols en phosphore sont issus de résultats de recherche réalisés en conditions expérimentales et les producteurs ont besoin de résultats validés dans leurs conditions d'exploitation pour reconnaître la valeur de ces outils pour gérer le phosphore. Ce projet se veut une occasion de démontrer que les efforts déployés pour mieux répartir le phosphore sur le territoire portent fruit et que les indicateurs utilisés pour déterminer les seuils de saturation en phosphore ont un lien avec le bilan et la dynamique du phosphore apporté dans les sols.

Objectif(s)

  • Quantifier et documenter l'évolution du phosphore des sols de Chaudière-Appalaches en lien avec la mise en place de mesures pour atténuer la surfertilisation des sols en phosphore et le bilan d'apport au sol.
  • Valider les indicateurs utilisés pour réduire sous les seuils environnementaux la teneur et la saturation en phosphore de ces sols tout en les maintenant à des niveaux agronomiques appropriés.

De 2017 à 2019

Durée du projet

Production animale, Grandes cultures

Secteurs d'activité

Santé des sols, Gestion des matières fertilisantes, Réglementation environnementale

Services

Ce projet contribuera à valider ou à améliorer les indicateurs utilisés pour la gestion des fumiers.

Partenaires

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Association des conseillers de Chaudière-Appalaches | Conseillers et conseillères des clubs-conseils en agroenvironnement de Chaudière-Appalaches | Fédération de l’UPA de Chaudière-Appalaches

Cela pourrait vous intéresser

Vache et veau
2019-2022 • Production animale

Développement de stratégies pour réduire et contrôler des agents pathogènes dans l’eau d’abreuvement dans les élevages extérieurs de vaches-veaux

Les éleveurs de vaches-veaux maximisent l'élevage extérieur et la qualité de l'eau d'abreuvement a un impact direct sur la santé animale et sur la dissémination possible d'agents pathogènes dans l'environnement. En influençant la santé des bovins, la qualité de l'eau de boisson a aussi un impact sur la présence d'agents pathogènes lors de l'abattage et donc sur la salubrité des aliments produits.

En savoir plus sur le projet

Caroline Côté
Stéphane Godbout
Poules pondeuses
2017-2019 • Production animale

Détermination terrain du coefficient d'efficacité azoté et du délai de libération de l'azote des fientes granulées de poules pondeuses dans les cultures de maïs-grain et d'avoine

Ce projet permettra de déterminer le coefficient d’efficacité de l’azote des fientes de poules pondeuses granulées, car ces dernières sont une source d’azote qui intéresse de plus en plus les producteurs, tant biologiques que conventionnels, pour leur efficacité.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Poulailler
2019-2023 • Production animale

Développement de stratégies pour les bâtiments respectant les nouvelles normes de bien-être afin de réduire les risques sur la santé humaine

Ce projet s'intéresse aux risques pour la santé des travailleurs des nouvelles pratiques d’élevage implantées pour améliorer le bien-être animal.

Chercheur : Stéphane Godbout

En savoir plus sur le projet

Stéphane Godbout