Utilisation de la confusion sexuelle pour lutter contre la cécidomyie du chou-fleur dans le brocoli

Description

Depuis 2003, la cécidomyie du chou-fleur est devenue le principal ravageur des crucifères au Québec. Sa présence pendant toute la saison de croissance, ses dommages difficiles à détecter et son comportement cryptique qui la protège des insecticides rendent la lutte contre cet insecte très difficile. Les producteurs biologiques utilisent des filets anti-insectes dont les coûts opérationnels sont élevés. Ces constats indiquent qu’il devient impératif de développer des options pour obtenir une bonne répression de ce ravageur.

En production conventionnelle, certaines situations nécessitent le recours à plusieurs pulvérisations d’insecticides. Les exigences des consommateurs pour des produits exempts de pesticides, combinées aux risques pour la santé et l’environnement qui sont associés à l’utilisation des insecticides exercent une pression importante pour que d’autres méthodes de lutte à moindres risques soient utilisées.

Objectif(s)

  • Comparer le potentiel de différents mélanges de phéromones dans leur capacité à nuire à l’habileté des mâles de cécidomyie du chou-fleur à localiser les femelles de cécidomyies du chou-fleur.

De 2017 à 2018

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Comparativement à l’application d’insecticides, cette méthode diminuera les risques pour la santé humaine et pour l’environnement.

Partenaires

Université du Vermont | Université de Guelph

Cela pourrait vous intéresser

Biofumigation
2014-2018 • Production maraîchère

Impact de la biofumigation sur la banque de semences et l’écologie des mauvaises herbes

La biofumigation pourrait être une avenue intéressante pour augmenter la mortalité des graines en dormance en agriculture biologique.

Chercheure : Maryse Leblanc

En savoir plus sur le projet

Maryse Leblanc
Fleurs de Marigold
2015-2018 • Production maraîchère

Potentiel d’un mélange de plantes à fleurs pour favoriser les ennemis naturels des chenilles nuisibles aux crucifères

Ce projet vérifie le potentiel d’un mélange de plantes à fleurs pour favoriser les ennemis naturels des chenilles des crucifères.

En savoir plus sur le projet

Champ de pommes de terre
2016-2019 • Production maraîchère

Approche intégrée de fertilisation azotée permettant la production rentable de pommes de terre biologiques générant un bilan phosphore équilibré

Il existe un grand besoin de tester l’usage d’engrais verts comme source principale d'azote en culture de pommes de terre, lesquels contribuent aussi au maintien de la qualité des sols et à la lutte aux mauvaises herbes.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry