Impacts agronomiques et environnementaux de divers types d’engrais organiques et d’engrais verts en production biologique de grandes cultures

Caroline Côté

Chercheure, agr., Ph. D.

450 653-7368
poste 310

Joindre Caroline Côté

Description

Ce projet permettra d’évaluer l’effet de différents modes de fertilisation du maïs, du soya et du blé sur les rendements commercialisables, la qualité des récoltes et les pertes de nitrates et de microorganismes potentiellement pathogènes pour l’humain l’environnement.

Objectif(s)

  • Déterminer l’importance de la fourniture d’azote provenant de sources variées de fertilisants organiques comme les engrais verts, les fumiers solides et les lisiers sur la productivité et la qualité du grain de maïs, de soya et de blé.
  • Déterminer le niveau de disponibilité des éléments minéraux N, P et K provenant de différents fertilisants organiques utilisés dans une rotation maïs-soya-blé.
  • Évaluer la mobilité des nitrates et des microorganismes potentiellement pathogènes pour l’humain suivant l’utilisation de sources de fertilisants organiques dans le cycle de production de grandes cultures.

De 2014 à 2017

Durée du projet

Grandes cultures

Secteurs d'activité

Gestion des matières fertilisantes, Agriculture biologique

Services

Ce projet contribuera à ce que les producteurs puissent faire les meilleurs choix en matière de fertilisation pour des rendements optimaux.

Partenaire

Cultivons l'avenir II

Cela pourrait vous intéresser

Étude sur l’état de santé des sols agricoles du Québec

Le projet consiste à évaluer l’état des sols à partir d’un échantillonnage représentatif des principales régions pédologiques et matériaux parentaux du Québec.

En savoir plus sur le projet

Marc-Olivier Gasser
Claude Bernard
2018-2022 • Grandes cultures

Lutte biologique contre le charançon de la silique dans la culture du canola – Volet économique

Ce projet vise à perfectionner les méthodes de lutte biologiques contre le charançon de la silique dans la culture du canola. Dans ce projet initié par Agriculture et Agroalimentaire Canada et mené au Québec par l’UQAM, l’IRDA assure l’analyse économique des pratiques mises à l’essai.

En savoir plus sur le projet

Vitrine technologique sur les outils d’aide à la décision pour la régie de l’eau en contextes agricoles variés

Ce projet propose de comparer plusieurs outils d'aide à la décision et les technologies qui les entourent dans un contexte de neutralité.

Chercheur : Carl Boivin

En savoir plus sur le projet

Carl Boivin