Lâchers de trichogrammes par drones, une nouvelle approche pour lutter contre la pyrale du maïs dans le maïs sucré de transformation

Description

Volet 1 : Évaluation de l'impact de la durée d'exposition aux conditions environnementales et à la prédation de deux cohortes de trichogrammes lâchés en vrac.

Volet 2 : Évaluation de deux stratégies de lâchers de trichogrammes en vrac par drones.
Quatre répétitions des trois traitements seront disposées en blocs aléatoires complets sur des parcelles de 0,2 ha, distancées d'au moins 150 m les unes des autres.

Volet 3 : Sur quatre fermes, dont deux sous régie biologique. La stratégie de lâcher la plus efficace, suite aux résultats sera comparée à un témoin non traité. Quatre répétitions des deux traitements seront disposées en blocs aléatoires complets, sur des parcelles de 3 ha et 0,5 ha pour les témoins, distancées d'au moins 150 m les unes des autres. Les paramètres mesurés seront : qualité des trichogrammes, nombre de mâles adultes de la pyrale du maïs capturés dans les pièges, nombre et géoréférencement des œufs de pyrale du maïs et des œufs sentinelles sur les plants, taux de parasitisme et d'émergence des trichogrammes et dommages à la récolte.

Volet 4 : Analyse économique comparant les stratégies de lutte (insecticides, utilisation des trichocartes et lâchers de trichogrammes à l'aide de drones).

Objectif(s)

  • Évaluer le potentiel de l'utilisation de drones pour optimiser les lâchers de trichogrammes contre la pyrale du maïs dans le maïs sucré de transformation au Québec.
  • Vérifier l'efficacité et la rentabilité de la technique de trichogrammes relâchés en vrac par voie aérienne pour diminuer les dommages causés par la pyrale du maïs sous des seuils acceptables pour la transformation alimentaire.
  • Favoriser l'adoption de la lutte biologique contre la pyrale du maïs en proposant une stratégie d'application des trichogrammes qui réduit le temps de travail pour les entreprises, car les coûts de main-d'œuvre pour l'installation des trichocartes sont élevés.

De 2016 à 2018

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Pesticides et lutte aux nuisances

Service

Ce projet va favoriser l'adoption de la lutte biologique contre la pyrale du maïs et diminuer l'utilisation des pesticides.

Partenaire

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec - Programme de développement sectoriel

Cela pourrait vous intéresser

Champ d'ail
2019-2023 • Production maraîchère

Développement de stratégies de fertilisation dans l’ail biologique combinant des engrais verts et de ferme basées sur leur dynamique de fourniture en N et P et leur impact sur la qualité des sols

L’acquisition de connaissances sur la dynamique de fourniture en azote de régies mixtes d’engrais verts et de ferme et sur l’évolution des prélèvements de l’azote par l’ail permettra de mettre au point des stratégies de fertilisation qui assurent de combler les besoins de l’ail tout en minimisant l’accumulation de phosphore et le lessivage de l’azote.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Brocolis biologiques
2019-2021 • Production maraîchère

Étude comparative d’engrais organiques à haut ratio N efficace/P total pour le développement de stratégies de fertilisation productives et durables en maraîchage biologique

Les granules de farine de luzerne seront testés dans une culture de brocolis sur buttes plastifiées et irriguées, et comparées avec deux engrais organiques en plus d’un témoin sans apport d’azote.

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Caroline Côté
Fausse-arpenteuse du chou, Crédit-photo : Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ
2019-2021 • Production maraîchère

Réalisation de fiches techniques sur les ennemis naturels des principaux ravageurs des cultures maraîchères au bénéfice d’IRIIS phytoprotection

Projet visant à réaliser des fiches techniques sur les principaux ennemis naturels des ravageurs des cultures maraîchères au Québec.

Chercheure : Annabelle Firlej

En savoir plus sur le projet

Annabelle Firlej